Le 6 mai, un seul impératif, transformer l’essai du changement

Les résultats partiels du premier tour de l’élection présidentielle plaçant François Hollande en tête constituent une première étape franchie, un essai marqué. Les Jeunes avec Hollande se félicitent de l’arrivée en tête de François Hollande signifiant que ses propositions correspondent à leurs attentes de changement.

Toutefois, le score élevé du Front National prouve que la mise en œuvre d’une politique nauséabonde et libérale pendant plus de dix ans conduit irrémédiablement à créer un climat xénophobe au sein de notre pays. Notre responsabilité sera dans les jours et les semaines à venir de combattre et de déconstruire les idées et le projet de l’extrême droite.

S’il est possible de tirer un enseignement de ce scrutin, 75% des électeurs ne souhaitent pas la réélection de Nicolas Sarkozy. Le président est sanctionné et le candidat sortant est plus que jamais isolé.

Le total des voix de gauche démontre la volonté de changement radical en faveur de l’emploi, de l’égalité, des services publics, de la conversion écologique et d’une réorientation de la construction européenne tournant le dos à l’austérité et donnant la priorité à la lutte contre le chômage. Il ne reste plus, dans les deux dernières semaines de campagne qu’à transformer l’essai marqué aujourd’hui. C’est pourquoi, dès ce soir, Thierry Marchal-Beck, animateur de la campagne des Jeunes avec Hollande, appelle tous les jeunes de gauche quel qu’ait été leur choix au premier tour à rejoindre les volontaires du changement autour de la candidature de François Hollande.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.