François Hollande à Aulnay-sous-Bois “La voix d’un jeune vaut celle d’un patron du CAC 40″

À Aulnay-sous-Bois, dans le département le plus jeune de France métropolitaine, le candidat du changement a appelé hier soir les habitants des quartiers délaissés et notamment les jeunes à ne pas laisser d’autres décider à leur place.

Devant plus de 2 000 personnes – dont une majorité de jeunes – réunies au Gymnase Scohy, son discours, porteur d’égalité et de justice a fait mouche.

François Hollande était depuis le Bourget le candidat qui veut faire que les jeunes vivent mieux en 2017, qu’aujourd’hui. Il est également maintenant, celui de la réinstallation de l’humain au cœur de bâti pour vivre dignement.

Énonçant de nombreuses propositions – sur le logement (construction de nouveaux logements, caution solidaire, encadrement des loyers), sur les transports et les services publics, sur l’éducation (création de 60 000 postes, allocation d’études), sur l’emploi et la lutte contre le contrôle au faciès et l’homophobie – le candidat du changement a aussi annoncé que l’accent serait mis sur le service civique des jeunes, et que, “chaque jeune” qui en fera un pourra “avoir son permis avec un forfait qui lui sera attribué”.

A tous les jeunes et aux salariés de Peugeot présents dans la salle, il a rappelé que la voix d’un-e français-e vaut celle d’un patron du CAC 40 et que c’est en s’engageant dès le 22 avril que nous pourrons envoyer au sortant sa “lettre de licenciement”.

C’est donc à un véritable engagement pour l’avènement d’une société du vivre ensemble ou chacun pourra trouver sa place auquel François Hollande s’est engagé hier.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.