À quand « l’IVG de confort » de Nicolas Sarkozy ?

Le président-candidat, prêt à tout pour récupérer l’électorat du Front National envisage de faire solliciter l’avis des parents avant la délivrance de la pilule aux jeunes femmes mineures.

Non content d’avoir fermé 150 centres d’interruption volontaire de grossesse et d’avoir sacrifié, sur l’autel de l’intégrisme de ses partenaires de la droite populaire, les plannings familiaux depuis 2007, voilà qu’il porte son dernier coup à liberté de choix des jeunes femmes.

À la vitesse ou il va, ce n’est plus qu’une question d’heures avant qu’il ne reprenne à son compte la proposition de déremboursement de « l’IVG de confort », voire sa pénalisation ?

La politique abjecte et réactionnaire de Nicolas Sarkozy et de son gouvernement empeste, jusqu’au bout les Jeunes Socialistes s’y opposeront et porteront la proposition de François Hollande de garantir la gratuité et l’anonymat de la contraception pour les mineures et les majeures, ainsi que l’accès à l’IVG, remboursée à 100% en garantissant la présence d’un centre IVG dans chaque hôpital.

Le 6 mai, le changement.

Préparez le changement: restez informés!

2 commentaires

  1. Romane Migliorelli

    28 avril 2012 à 11:24

    Je suis franchement de gauche, mais sur ce point je ne suis pas d’accord. Je suis jeune et non réac, seulement je serais d’accord pour que les IVG de confort ne soient pas remboursées, du moins entièrement, au bout de la troisième : il devrait y avoir un taux dégressif de remboursement. Dans l’hôpital de ma ville il y a une jeune fille de 20 qui s’est fait avorter 5 fois : pas normal. Par ailleurs, en cas de viol cela doit rester indiscutablement pris en charge bien entendu. Je trouve honteux les suppressions des planning familiaux et cela doit être rectifié et les planning multipliés pour que justement aucune jeune fille n’est à se faire avorter plus de deux fois par manque de prévention! Je pense que c’est un débat autour duquel il faudrait consulter les différents avis: des médecins, familles, planning etc…

  2. jehanne

    2 mai 2012 à 18:44

    non mais vous déconnez ??????????
    Vous avez quelle mentalité là ? Avorter, c’est tuer un enfant !!
    vous etes des MEURTRIER ! Et les jeunes sont sous la responsabilité de leurs parents !Pas de la part de l’école pour la contraception !
    La politique de nicolas sarkosy n’est en aucun cas abjecte ! ELLE EST LEGITIME !
    Avorter n’est pas etre libre !
    vous etes tous des TARRRRRRRRRREEEEEE !!!!!!
    au secours !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.