Les Jeunes Socialistes avec la Fondation France Libertés à Marseille

Organisé à l’initiative de la Fondation France Libertés, le Forum Eau, Planète et Peuple s’est tenu à Marseille les 9 et 10 mars derniers. Michel Vauzelle, président de la Région Provence – Alpes – Côtes d’Azur a mis pour l’occasion l’Hôtel de Région à la disposition des participants. Les Jeunes Socialistes étaient présents.

Essentielle à la vie, la question de l’eau est aujourd’hui le théâtre des plus violentes inégalités sociales. Terrible paradoxe, la planète bleue est aussi celle où 20 000 personnes meurent chaque jour faute d’accès à l’eau potable. La plus inestimable des richesses, et l’une des plus abondantes, fait l’objet d’une marchandisation éhontée qui conduit à des écarts de répartition inacceptables.

A l’oeuvre, un mode de production et de consommation inadapté à ce qui relève du bien commun. S’il faut 20 000 litres d’eau pour produire un kilo de steak, 380 000 pour produire une voiture, seuls 50 litres par jour suffisent pour permettre à un être humain de vivre dignement. La surexploitation des ressources naturelles, l’agriculture intensive et la généralisation du libéralisme économique dégrade les eaux douces et salées et en prive les plus démunis.

Pendant que le Forum Mondial de l’Eau reste aux mains des marchands, la société civile se mobilise. Pendant 16 heures de débats, 14 ateliers 7 plénières et 4 agoras ont réuni près de 300 organisations venues de tous les continents. Reconnaissance et effectivité du droit à l’eau, environnement, modes de gestion, consommation, agriculture, énergie : toutes les problématiques liées à l’eau ont été décortiquées.

Sous les acclamations des participants de l’Hémicycle du Conseil Régional PACA, une déclaration finale précise et exigeante fut adoptée le samedi soir. Un texte auquel les Jeunes Socialistes sont fiers d’avoir contribué en apportant leurs convictions et leurs idées.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.