Merkozy, ça suffit !

Suite à l’interview commune de Nicolas Sarkozy et d’Angela Merkel hier soir sur une chaine publique, les Jeunes Socialistes sont choqués par le soutien public et militant de la chancelière allemande libérale au Président sortant, pourtant pas encore candidat. Nous étions bien là face à une alliance objective des droites européennes. Si la proximité idéologique est établie entre Mme Merkel et M. Sarkozy, elle ne justifie pas une telle prise de position, qui fragilise les relations entre nos deux pays en cas de victoire de François Hollande.

Nous sommes choqués par le refus de la CDU, le parti conservateur de Mme Merkel, de mettre en place un plan de relance au niveau européen. Nous sommes choqués par le mépris de Mme Merkel lorsqu’elle suggère aux Grecs de vendre leurs îles. Nous sommes choqués par le creusement des inégalités dans ce pays. Nous sommes choqués par son refus de condamner à l’ONU le régime de Kadhafi.

En 2012, les Français se prononceront pour le changement. En 2013, ce sera au tour des Allemands d’en faire de même. Socialistes allemands et français avec François Hollande seront alors, espérons-le, les moteurs du changement au niveau européen, comme a pu le démontrer notre candidat lors de son discours devant le parti social démocrate allemand (SPD) en janvier. La crise est trop grave pour être laissée à la droite et aux libéraux de tous pays.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.