rapport de Human Right Watch : Les Jeunes Socialistes réaffirment leur soutien à la mise en place d’une attestation de contrôle d’identité

A l’occasion de la présentation à la presse du rapport  « La base de l’humiliation » : Les contrôles d’identité abusifs en France, les Jeunes Socialistes saluent le travail effectué par Human Right Watch.

Les contrôles aux faciès constituent une discrimination récurrente en France et n’ont cessé d’augmenter ces dernières années du fait de l’hérésie de la politique du chiffre dans la chasse aux immigrés et aux petits consommateurs de drogues notamment. Aujourd’hui, un jeune supposé d’origine maghrébine a 8 fois plus de risques de se faire contrôler qu’un autre et 6 fois plus si le jeune a la couleur de peau noire. Cette politique n’a pour conséquence que de porter atteinte aux
droits des citoyens et de détériorer l’image de la police en l’empêchant de se consacrer à sa mission première qu’est la sécurité de la population.

Les Jeunes Socialistes, aux côtés d’autres mouvements comme le collectif stoplecontroleaufacies, les rapports d’Open Justice Society, ont porté depuis de nombreux mois la mise en place d’une attestation de contrôle d’identité pour avoir une traçabilité de chaque contrôle et permette de mesurer l’efficacité de ceux-ci.

Les Jeunes Socialistes avaient fait valoir cette proposition lors du meeting « 2012, génération changement » par la voix de Laurianne Deniaud. Thierry Marchal-Beck a réaffirmé l’engagement des Jeunes Socialistes pour cette proposition lors du Festival du Changement à Strasbourg le 19 novembre 2011. Elle était l’une des 8 engagements du pacte pour les jeunes signés par plus de 40 000 jeunes et présenté à tous les candidats aux primaires à La Rochelle où une grande table ronde a eu lieu en présence d’un commissaire espagnol, d’un représentant du syndicat de la magistrature et d’un représentant d’Open Justice Society. Les Jeunes Socialistes ont mené une campagne sur ce sujet pendant le mois de septembre en allant devant les lycées, dans les quartiers populaires et les universités avec plus de 100 000 tracts sur ce sujet et ont publié un rapport « Contrôles aux faciés : y mettre fin ».

Les Jeunes Socialistes rappellent que la mise en place de cette attestation dans d’autres pays a permis de diminuer par trois le nombre de contrôles d’identité tout en permettant que ceux-ci soient 3 fois plus efficaces. Surtout cela permet de renouer les liens entre les jeunes et la police en garantissant un service public de sécurité efficace, transparent et qui respecte les principes et les lois de la République.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.