550 chômeurs en plus par jour, sarko ça suffit

Depuis 2007, 2 millions d’emplois ont été supprimés. Cette situation est la conséquence directe des choix de la droite au pouvoir.

La droite favorise le chômage plutôt que l’emploi

400 000 emplois n’ont pas pu être créés à cause de la défiscalisation des heures supplémentaires qui coûte 4 milliards d’euros à l’Etat chaque année.
120 000 emplois ont été supprimés avec le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, ce qui affaiblit les ser vices publics. Le gouvernement est responsable du plus grand plan de licenciements des 5 dernières années.
400 000 emplois industriels ont été perdus par l’absence de protection face à des produits à bas coût importés de payssans normes sociales et environnementales.

La droite, adepte du bizutage social envers les jeunes

Stages à répétition, CDD, intérim, temps partiels imposés sont devenus la norme pour les jeunes. Le bizutage social c’est attendre près de 5 ans en moyenne pour un CDI.
Un jeune actif sur quatre est aujourd’hui sans emploi, ce chiffre peut dépasser 50% dans les quartiers populaires.
L’absence de politique de relance écologique et industrielle provoque récession et chômage, qui touchent en priorité les jeunes, nouveaux entrants sur le marché du travail.

La droite, ou l’inaction face aux discriminations

Le CV anonyme, pourtant adopté, n’a jamais été mis en oeuvre. La droite ne semble pas vouloir lutter contre les discriminations à l’embauche en fonction de l’origine sociale, du sexe, de la couleur de peau.
Les femmes, à travail et compétences égales, gagnent toujours 27% de salaire en moins, puisqu’en 5 ans, aucune politique en faveur de l’égalité salariale n’a été menée par la droite.
Les jeunes de moins de 25 ans subissent de plein fouet le chômage, et ne bénéficient pourtant pas du RSA.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.