La LRU fait l’effet d’une épée de Damoclès au-dessus des universités

Cette loi de 2007 couramment appelée loi d’autonomie des universités avait été promulguée afin de rendre les universités françaises plus compétitives sur le plan international. Force est de constater qu’aujourd’hui, il n’en est rien, et que bien au contraire, les universités françaises s’appauvrissent, à l’instar de 8 universités qui se retrouvent aujourd’hui en cessation de paiement.

Par la LRU, le gouvernement n’a fait que creuser des inégalités territoriales existantes en donnant une autonomie de gestion budgétaire à des universités inégalement dotées.

Les universités gèlent les emplois par dizaines, suppriment des formations, amputent les programmes de recherche, tandis que d’autres se distinguent par leur pôle d’excellence.

Par ailleurs, en transférant des charges sans les moyens qui devraient les accompagner, l’Etat participe à la privatisation rampante de l’enseignement supérieur, poussant les universités à augmenter la part de leur financement par le secteur privé.

Les Jeunes Socialistes refusent la libéralisation du système universitaire et l’attaque généralisée contre l’Education. Ils déplorent la détérioriation de l’offre de formation engagée par la LRU et demandent une remise à plat de l’ensemble du système éducatif afin d’assurer un véritable service public de l’enseignement supérieur et de la recherche dont l’offre de formation sera définie nationalement.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.