Outres-Mers : le bilan honteux de Nicolas Sarkozy

L’UMP s’est réuni Jeudi denier à l’Assemblée Nationale pour parler des territoires d’outre-mer et des enjeux spécifiques qu’ils représentent. Nous ne pouvons que constater qu’il s’agit une fois de plus d’un rendez-vous manqué pour la droite: de grands discours mais sans aucunes vraies réponses derrière.

L’UMP, qui semblait avoir oublié depuis quelques temps ces territoires, a voulu redorer son blason auprès des ultramarins, c’est raté. Les problématiques des jeunes habitants des Outres-Mers, qui sont touchés de plein fouet par le chômage, qui sont trop nombreux à sortir trop tôt du système scolaire et qui peinent à pouvoir faire leurs études en métropoles, ne sont quasiment pas abordées ou alors juste pour vanter un dispositif de mobilité pour les jeunes faisant leurs études en métropole qui en vrai est rouillé.

L’UMP continue donc dans sa lignée : fausses promesses, grandes phrases et pas d’actions. Les territoires d’Outre-Mer voient bien le bilan de Nicolas Sarkozy : un pouvoir d’achat qui n’a pas augmenté, de plus en plus de chômage, une vie toujours trop chère malgré de nombreuses promesses.

La gauche, avec François Hollande, saura répondre à la problématique de la vie chère, par la relance d’une politique de développement solidaire. La plate-forme des Outre-Mers saura proposer une politique qui assurera une véritable continuité territoriale. Les Jeunes Socialistes, ultramarins ou non, resteront attentifs sur le sujet.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.