Rapport : Contrôle au faciès, y mettre fin

Un rapport de quinze pages a été remis aux candidats aux primaires sur l’attestation de contrôle d’identité pour mettre fin au contrôle au faciès. Cette discrimination dont est victime une partie de nos concitoyens, est inefficace et profondément contraire aux principes fondant notre contrat social. Le rapport dresse l’état des lieux de plusieurs expérimentations à l’étranger d’introduction d’une attestation de contrôle d’identité comme en Espagne et en Angleterre. Surtout il propose pour la première fois en France un cadre précis de mise en œuvre de cette réforme conforme aux valeurs et aux principes de la République française.

Pour Laurianne Deniaud, le contrôle au faciès est une discrimination inadmissible à l’égard de certains citoyens dans un État de droit, mais également une atteinte intolérable à leur liberté d’aller et de venir du fait de leur couleur de peau ou de la façon dont ils s’habillent.

Face à ce constat, Laurianne Deniaud appelle les candidats aux primaires citoyennes à prendre position sur la proposition des Jeunes Socialistes d’introduire une attestation de contrôle d’identité pour mettre fin au contrôle au faciès.

Les Jeunes Socialistes sont pleinement mobilisés à faire que cette proposition soit reprise par la gauche en 2012. Depuis début septembre une campagne militante est activement menée par les Jeunes Socialistes devant les lycées, dans les universités et les quartiers populaires. A chaque action ce sont des dizaines de jeunes qui approuvent cette proposition témoignant de sa pertinence et de l’impérieuse nécessité de renouer une relation de confiance entre les jeunes et le service public de sécurité.

> Télécharger le rapport
> Découvrir la campagne des Jeunes Socialistes

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.