La Palestine doit devenir le 194ème Etat des Nations Unies

Après des années de conflits, de déchainements de passions, l’Autorité Palestinienne entame une nouvelle démarche vers la reconnaissance de son autorité. En cette fin de semaine sera lancé le processus de demande d’adhésion à l’Organisation des Nations Unies, en vue d’en devenir le 194ème Etat membre à part entière.

Les Jeunes Socialistes soutiennent cette demande parce que le conflit avec Israël a assez duré. Alors que le processus de paix est au point mort, la reconnaissance de la Palestine comme un Etat à part entière obligera Israël à mettre fin au statu quo, à relancer le dialogue de la paix.

En effet, le gouvernement Netanyahou, le plus à droite depuis la création d’Israël, refuse toute avancée, tout compromis, ajoutant à chaque avancée des conditions supplémentaires au dialogue. Dans le même temps, le mur de la honte s’allonge chaque jour, les check points et les humiliations perdurent, la colonisation de la Cisjordanie se poursuit.

Accéder au statut d’Etat imposera également des responsabilités aux Palestiniens, en matière de sécurité et de démocratie notamment. Depuis 2007, le gouvernement de Salam Fayyad a permis des avancées tout à fait significatives en la matière. Son action, soutenue par le Fatah, a montré que l’administration palestinienne est prête à administrer un Etat de manière responsable.

Nous appelons la France, l’Europe et les autres pays du monde et notamment les membres du Conseil de Sécurité à soutenir la candidature palestinienne en votant en sa faveur ou en n’y opposant pas de veto. Un tel veto serait incompréhensible, tant sont importantes les avancées permises par cette adhésion, notamment pour stopper la colonisation israélienne et réaffirmer les frontières de 1967 comme des bases de dialogue de paix.

Le chemin d’une paix durable passe par un dialogue d’égal à égal. Soixante-trois ans après la création de l’Etat d’Israël, il est temps pour la Palestine de devenir un Etat à part entière.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.