Les Jeunes Socialistes dénoncent la mise à l’index de la théorie du genre

80 députés UMP, pour la plupart issus de la Droite populaire, ont décidé d’utiliser la rentrée scolaire pour se faire les portes voix des lobbys catholiques les plus réactionnaires.

Demander le retrait des manuels de Sciences et Vie de la Terre des classes de première, au motif qu’ils font référence à la « théorie du genre » pour expliquer la construction de l’identité sexuelle de chaque individu ne constitue qu’une vulgaire instrumentalisation du débat pour mieux porter les idées des milieux catholiques intégristes proches des créationnistes américains.

Qu’y a t-il de choquant à expliquer aux lycéens que « devenir homme ou femme » se fait progressivement, tout au long de la vie et que rien n’est figé à la naissance ? Cette part de l’identité est autant le résultat de l’environnement socioculturel que biologique.

Les Jeunes Socialistes dénoncent cet amalgame entre identité et orientation sexuelle dans la bouche de représentants de la Nation. En soutenant ces parlementaires, Jean-François Copé montre une fois de plus que les valeurs qu’ils défendent ne sont pas dignes de la République.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.