IUSY / ECOSY : Déclaration commune suite aux événements tragiques en Norvège

Chers amis,

L’attentat contre nos amis de l’AUF en Norvège, est une véritable tragédie. Aujourd’hui, nous apprenons que plus de 80 camarades de l’AUF ont été tués. C’est incroyablement triste.

Nos amis de l’AUF s’étaient rassemblés à l’occasion de leur université d’été annuelle à Utøya, pour débattre, se retrouver entre amis et profiter de la vie. Ce paradis a tourné à l’enfer à cause d’un acte de violence injustifiée.

En ce moment de défi et de chagrin, écoutons et rassemblons-nous derrière les paroles de notre ami et camarade Eskil Pedersen, Président de l’AUF :
« L’AUF et les idées de l’AUF survivront, et nous n’abandonnerons jamais notre lutte pour ce en quoi nous croyons. Comme l’a dit, un peu plus tôt, le premier Ministre Jens Stotlenberg, nous ferons face à la terreur par davantage de démocratie.

Nous devons nous rassembler derrière les idées de démocratie et d’égalité. »

Nous, la IUSY et l’ECOSY, ainsi que toutes les organisations membres dans le monde, exprimons nous profondes condoléances à nos amis de l’AUF en ces temps difficiles. Nous sommes tous atteints par un profond chagrin. Nos cœurs et nos esprits sont avec les victimes et leurs familles.

L’attentat visant l’AUF est un attentat envers nous tous, envers nos valeurs et nos principes. Nous poursuivrons notre lutte pour la démocratie, les droits humains et l’égalité, pour une société multiculturelle et nous continuerons la lutte contre l’extrême droite.

Nous nous retrouverons lundi pour le festival mondial de la IUSY. Nos amis de l’AUF seront dans nos cœurs et nos pensées.

Nous sommes debout ensemble, solidaires.

Aujourd’hui, nous sommes tous des militants d’AUF.

La direction du festival (IUSY, ECOSY et SJO) prennent en ce moment toutes les mesures nécessaires afin de pouvoir tenir notre festival mondial de la IUSY dans le respect et la sécurité.
Nous sommes en contact permanent avec la police, qui prend les mesures de sécurité nécessaires pour garantir que le festival se déroulera dans la sureté et la sécurité pour tous les participants.

Lors du festival, nous exprimerons nos condoléances, notre chagrin et notre respect pour les victimes et leurs familles, et nous penserons à nos amis de l’AUF. Nous le ferons lors de l’ouverture du festival et tout au long de la semaine.

Préparez le changement: restez informés!

9 commentaires

  1. Slv34

    23 juillet 2011 à 18:35

    Une seule chose dans le texte.
    Société multiculturelle.
    Le multiculturalisme est non seulement un échec, mais c’est aussi un pas vers le « global village ». Ce n’est pas quelque chose de bon.

    Condoléances aux familles des victimes, évidemment. C’est l’acte d’un dégénéré, marginal, probablement en rupture avec lui-même et la société.
    A gauche mais aussi à droite, les jeunes militants ne peuvent qu’être choqués par un tel acte.

    Puisse Dieu les accueillir, qu’ils reposent en paix.
    Amen.

  2. Powlyn

    24 juillet 2011 à 10:03

    Slv34 : Multiculturelle ne veut pas dire multiculturaliste, il ne faut pas confondre. Une société multiculturelle c’est juste une société dans laquelle il y a des cultures multiples. Une société multiculturaliste c’est quand des groupes minoritaires bénéficient d’accommodements avec la loi, et là c’est effectivement dangereux pour la République.
    cf : « Marine Le Pen » de Caroline Fourest.
    Amitiés

  3. surmely alain

    24 juillet 2011 à 18:52

    Je voudrais simplement,en tant que sympathisant de gauche rendre hommage aux victimes et vous manifester ma sympathie.Il semblerait que parmi les motivations de ce criminel-d’un genre assez particulier puisque loin de commettre un attentat aveugle contre des populations civiles innocentes il a exécuté froidement des militants politiques-figurait en bonne place le multiculturalisme,la cible de sa haine et de son fanatisme.Un mot à ce sujet:les sociétés sont multiculturelles depuis que les sociétés humaines existent c’est-à-dire depuis assez longtemps quand-même.Il y eut toutefois des exceptions,des parenthèses,des moments(plus ou moins longs)marqués par un violent rejet du multiculturalisme.Ces périodes et ces expériences ne furent pas si nombreuses dans la longue histoire de l’humanité,sur l’ensemble du globe terrestre:l’Espagne moderne de l’Inquisition(et même dans ce cadre des processus assimilationnistes furent à l’oeuvre dans des proportions que l’on avait sousestimées),le nazisme,le fascisme,le stalinisme,le régime de Pol Pot…En réalité lorsque l’on n’est pas trop ignorant de l’histoire de l’humanité le multiculturalisme apparaît comme un fait,une évidence qui a rendu possible le développement des sociétés:transferts scientifiques(au moyen-âge qui connaît l’art de l’accouchement ou l’obstétrique dans l’Occident européen?),échanges culturels,circulation des diasporas,vie des peuples minoritaires,éclosion de nouvelles religions,échanges commerciaux…etc.Affirmer le contraire c’est dénier l’histoire et prendre ses fantasmes monoculturels pour une réalité.Nous n’aurions jamais dépassé l’âge des cavernes sans la dynamique multiculturelle.Parfois il faut rappeler ce qui pour beaucoup est une évidence.Mentionnons toutefois que MM Cameron et Sarkozy ainsi que Mme Merkel ont récemment mené une charge assez violente contre le multiculturalisme.Les fanatiques d’extrème-droite mettent en pratique,ensuite,ces conceptions éculées et non viables du vivre ensemble,du nécessaire développement social.

    Toutes mes amitiés aux militants socialistes d’Europe.

  4. moureaux

    25 juillet 2011 à 13:54

    quelle horreur! Que l’émotion se transforme en lutte(s) L’Europe devra -une fois de plus -se mobiliser contre le fascisme .

  5. Philippe.B

    26 juillet 2011 à 14:19

    Il s’agit d’un évènement atroce, où presque une centaine de personnes aura perdu la vie, happée par l’imprévisible inimaginable. Bien sur ! il faudra comprendre et afin d’y arriver, réfléchir dans le dialogue et l’analyse des évènements. Bien sur ! il faut combattre par nos armes (et non les leurs)les idées qui peuvent aboutir à cela. Mais aujourd’hui, je pense surtout aux proches de ces personnes décédées, à ceux : parents, amis ou autres qui devront vivre à jamais avec dans leur cœur ce néant absolu que laisse la mort quand elle nous prive à jamais des joies les plus simples : comme celle d’un sourire, d’un trait d’esprit partagé au détour d’une conversation, etc … de ces moments où l’autre nous donne ce qu’il a de meilleurs … sa présence.
    Bien sur ! on ne doit pas se complaire éternellement dans le pathos, mais il faut aussi se laisser le temps de digérer une chose aussi atroce afin de se préparer aux batailles qu’engendreront les désirs de « plus jamais ça ».
    Pour résumer, je voulais surtout dire qu’aujourd’hui, en tant qu’Être humain et citoyen du monde, il est important à mon sens de dépasser les clivages catégoriels afin de se sentir pleinement solidaire des victimes et de leurs proches, de leur témoigner avec la plus grande humilité qu’ils occupent nos pensées, aujourd’hui et pour longtemps.

  6. patriotedu40

    26 juillet 2011 à 20:24

    « dépasser les clivages catégoriels afin de se sentir pleinement solidaire des victimes et de leurs proches ».

    ouai c’est ça, en disant ça, tu aurais pu t’abstenir de dire ça : « citoyen du monde » !!!!

    votre citoyenneté, vous vous la gardez !
    moi, je ne me sens pas citoyen du monde.

  7. maximetaillebois.fr » Le geek ne tue pas

    27 juillet 2011 à 17:48

    […] En rentrant de vacances ce week-end, j’ai appris la tragédie d’Oslo et les dizaines de jeunes assassinés par un psychopathe. Je suis particulièrement touché par l’événement, de par la proximité idéologique qui me lie aux victimes. Des camarades ont été tués par un mégalo d’extrême droite et personne ne pouvait le prévoir. Cela prend un sens tout particulier au moment où des milliers de Jeunes Socialistes, de toute l’Europe, se réunissent en Autriche pour un camp d’été dans le même esprit que celui d’Oslo. Un hommage a d’ailleurs été rendu aux victimes à cette occasion. […]

  8. MINIER

    28 juillet 2011 à 10:16

    Le crime inqualifiable commis en Norvège est un crime politique . Il est signé, revendiqué, et assumé Il doit être qualifié en tant que tel et devrait susciter une riposte d’ensemble des organisations de gauche face à la montée du péril fasciste. Pourquoi le Ps n’organise t’il pas une manifestation unitaire destinée à isoler ces extrémistes?

  9. Cédric

    3 août 2011 à 13:18

    Odieuse récupération du drame.

    Des cadavres encore frais, vous faites de la nourriture pour la Bête Immonde, dont vous avez besoin pour pouvoir prétendre exister.

    Abject.

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.