Génération Changement : en route vers 2012

L’université d’été des jeunes socialistes aura lieu du 26 au 28 août à La Rochelle. Tous les jeunes qui souhaitent porter le changement en 2012 peuvent venir participer à ce temps de formation, de débats et de convivialité. Chacun d’entre vous peut s’inscrire, soit auprès de l’animateur fédéral de son département pour la formule « inscription, logement et repas », soit directement auprès de l’équipe nationale pour une inscription simple. Vous pouvez envoyer votre demande d’inscription à : federations@jeunes-socialistes.fr

Vendredi : Génération changement, répétition générale

Cette journée inspirée des « Obama camp » vise à former les volontaires du changement pour renforcer la mobilisation qui portera la gauche au pouvoir. L’objectif est de permettre à chacun de devenir un « micro-directeur de campagne » à son échelle, en l’initiant à toutes les facettes d’une campagne moderne : préparation média, formation internet, plan de campagne…

Session Media-training :
– Répondre à une interview télé (tout le week-end)
– Débattre face à la droite (10h-11h30 / 11h30-13h)

Session Préparer un plan de campagne :
– Principes généraux de l’organisation de campagne (10h-11h30 / 11h30-13h)
– Organiser l’action sur le terrain (10h-11h30 / 11h30-13h)
– S’organiser sur le net (10h-11h30 / 11h30-13h)

Session Réseaux sociaux :
– Devenir influent (niveau débutant) (10h-11h30)
– Devenir influent (niveau expérimenté) (11h30-13h)

Session Porte-à-porte (tout le week-end)

Ouverture des universités d’été du PS et du MJS (14h)

Jeune gauche, préparons le rassemblement (15h30)
L’ouverture des travaux des journées de rentrée des jeunes socialistes se fait en présence des leaders de la jeune gauche afin de construire les ponts pour, le moment venu, rassembler toute la gauche pour la victoire.
Intervenants : Marie Toussaint (Jeunes Ecogologistes), Sandra-Elise Reviriego (Jeunes Radicaux de Gauche), Pierric Annoot (Mouvement des Jeunes Communistes).

Mobiliser pour gagner, ils l’ont fait (16h15)
La mobilisation de son électorat ou pour une cause est une condition indispensable à la victoire. Des responsables de campagnes électorales victorieuses à l’étranger ainsi que des mobilisateurs de mouvements sociaux viendront partager leur expérience afin que nous puissions en tirer toutes les leçons et nous inspirer de leurs méthodes à la veille des élections présidentielles et législatives.
Intervenants : Susan Nash (Syndicaliste britannique), Rosanna Alvarado (Député Equatorienne), Daraka Larimore-Hall (Président du Parti Democrate à Santa Barbara, Membre du Bureau du Parti Démocrate de Californie, Universitaire)

Rencontre avec le premier secrétaire par intérim Harlem Désir (17h45)

Apéro « en 2011 on trinque, en 2012 on gagne » (19h)
Pour conclure la première journée de nos rencontres, nous invitons les participants ainsi que nos membres donateurs à partager un moment de convivialité et d’échanges informels.

Samedi

Une solution, une formation pour chaque jeune : le parcours d’autonomie (9h30)
Alors que 150 000 jeunes sortent du système éducatif sans qualification et que le salariat étudiant est la première cause d’échec à l’université, quel projet peut offrir à chaque jeune une solution pour se former, réussir dans les études et s’insérer dans l’emploi ?
Intervenants : Anna Melin (Unef), Remi Baziller (Ecolinks), Sophie Binnet (CPE dans un lycée), Philippe Merieu (Chercheur spécialiste des sciences de l’éducation et de la pédagogie, Vice-président Europe-Ecologie de la région Rhône-Alpes), Mélanie Méharez (Association pour Favoriser l’Intégration Professionnelle).

Mieux connaître pour mieux combattre : l’extrême-droite en France et en Europe (13h30)
Le regain du Front national en France et de l’extrême-droite partout en Europe met en péril nos démocraties. Connaître et comprendre le discours de l’extrême-droite, sous toutes ses formes, est le préalable indispensable pour la combattre efficacement.

Quand la gauche est victorieuse : retour d’expérience de l’Amérique Latine (13h30)
Depuis plus de dix ans la gauche en Amérique Latine multiplie les victoires. La gauche du monde entier se tourne vers l’Amérique du sud et l’Amérique latine. Comment la gauche réussit à mobiliser dans ces pays pour conquérir le pouvoir ? Le regard d’une élue socialiste en équateur ne pourra que nous inspirer.
Intervenants : Rosanna Alvarado (Députée Equatorienne), Ramiro Noriega (Ambassade d’Equateur)

Mobiliser toute la société : retour d’expérience des Etats-Unis (13h30)
En 2008, c’est toute la société américaine qui s’est mobilisée pour le changement. Citoyens, syndicats, militants associatifs, société civile, tous les organes de la société se sont impliqué, aux côtés des militants politiques pour faire gagner Barack Obama. Comment peut-on, en France, reproduire le même schéma en 2012 ? Un responsable du Parti Democrate nous donne les clés de succès de la mobilisation.
Intervenants : Daraka Larimore-Hall (Président du Parti Democrate à Santa Barbara, Membre du Bureau du Parti Démocrate de Californie, Universitaire)

Préparer un plan de campagne
Dans chaque lieu de vie des jeunes, les Jeunes Socialistes et les Volontaires du Changement ont raison d’être là afin de porter leurs valeurs, convaincre et mobiliser. Comment permettre à chaque jeune, quel que soit son âge, son lieu de vie, ses habitudes, de venir prendre pleinement sa place dans la campagne présidentielle, de mobiliser autour de lui et de contribuer à la victoire de la gauche en 2012 ?
– Mobiliser dans les quartiers populaires (13h30) Intervenants : Jean-Claude Tchicaya (maire adjoint de Bagneux, co-fondateur du collectif « Devoirs de Mémoires »), Bolewa Sabourin (Cité en Mouvement).
– Mobiliser dans les lycées (13h30) Intervenant : Dylan Boutiflat (Démocratie et Courage)
– Mobiliser dans les entreprises (13h30) Intervenants : Fabrice Hallais (CGT), Florian Meyer (JOC)
– Mobiliser sur le net (13h30)

Contrôle au faciès : y mettre fin (15H15)
Le contrôle au facies est une réalité de notre société. De plus en plus de citoyens sont contrôlés du fait de leur couleur de peau ou de leur apparence. Nous proposons de réfléchir à comment mettre fin à cette injustice et inventer de nouveaux rapports entre la police et les citoyens.
Intervenants : Lana Hollo (Open Justice Society), Patrick Henriot (Syndicat de la Magistrature), José Francisco Cano (Commissaire de police à Fuenlabrada, Espagne)

Repas et soirée festive (20h)

Dimanche

Discours de conclusion (10h)

Préparez le changement: restez informés!

2 commentaires

  1. Tom

    26 août 2011 à 10:14

    Bonjour,

    Beau programme pour cette année. Une remarque concernant le sujet de la légalisation/dépénalisation du cannabis, allez vous vous prononcer sur le sujet ?

    Allez vous pousser les têtes pensantes du parti à agir enfin de façon concrète et responsable vis à vis de la légalisation en 2012 ?

    Car aujourd’hui l’Etat cherche désespérément des liquidités en taxant les parcs à thèmes, les cigarettes, l’alcool et autres boissons sucrées au lieu de prendre des mesures concernant ce genre de trafics qui pourrait rapporter jusqu’à 1 milliard d’euro dans les caisses de l’Etat voir plus….Certains au sein du PS diront que cela rapportera d’un coté pour couter plus cher à la sécu de l’autre mais force est de constater que le cout pour la sécu est déjà bien réel puisque la consommation existe et augmente chaque année… Par contre les taxes elles ne rentrent pas et les bénéfices restent aux mains des dealers ! En continuant dans l’immobilisme on perd sur tous les tableaux…consommation non contrôlé, cout de la répression, cout pour la santé, insécurité etc sans aucun résultat si ce n’est que de se satisfaire d’avoir arrêté 80 000 petits fumeurs de shit en 2010 pour la modique somme de 415 millions d’euro…

    L »interdiction n’empêche pas la consommation.

    Salutations !

  2. Fab

    26 août 2011 à 17:30

    Des résumés de ces formations seront-ils disponibles pour les militants non présents à l’Université d’été?

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.