LGBT : ce que les Jeunes Socialistes proposent pour 2012

Pour les lesbiennes, les gays, les bis et les trans’, l’alternance de 1981 a mis fin au harcèlement policier. L’alternance de 1997 a permis la reconnaissance des couples homosexuels. La victoire de la gauche en 2012 doit maintenant déboucher sur l’égalité des droits entre tous les couples, avec notamment l’ouverture du mariage et la reconnaissance de l’homoparentalité.

Préparez le changement: restez informés!

5 commentaires

  1. Denis Jaisson

    21 mai 2011 à 18:07

    «L’idéologie transgressive gauchiste est la condition morale de l’immoralisme du capitalisme financier» (Alain Soral); voilà pour ceux qui cherchent la différence entre la gauche-bobo et la droite financière… Après avoir «assumé pleinement l’économie de marché» (Manuel Valls à France-Soir le 19/5/2008), la gauche-bobo justifie son existence en poussant la transgression toujours plus loin; elle n’est donc pas près de se démarquer de sa droite!

  2. CANO

    14 juin 2011 à 23:49

    parce que être pour l’égalité de tous les couples c’est être capitaliste et de droite ? Je crois qu’il faudrait offrir un dictionnaire à Mr JAISSON

  3. ROUX Henri

    17 juin 2011 à 10:17

    Le vieux militant socialiste que je suis, est fier des Jeunes Socialistes. Votre campagne et vos actions publiques pour les personnes LGBT, notamment pour le mariage et aussi l’adoption me comblent de bonheur. Mon compagnon et moi avons 60 ans, nous sommes pacsés et en 2012 nous serons mariés. Continuez vos actions vous êtes formidables. BRAVO LES JEUNES SOCIALISTES.

  4. lucie 69

    17 juin 2011 à 11:37

    c’est sûr que citer du soral, un ancien dirigeant du Front national (http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Soral), ne relève en rien d’une sensibilité (quelle qu’elle soit) très progressiste, bien au contraire…

  5. Serge SURIN

    17 juin 2011 à 20:37

    Le MJS doit être ferme vis-à-vis du PS quant à la prise en compte de ses propositions en cas de victoire en 2012. Le PS doit faire siennes les propositions de la jeunesse socialiste. En 1999, on avait toutes les cartes en mains pour faire disparaître l’absurde inégalité qui subsiste depuis des siècles entre les couples homosexuels et hétérosexuels ou transgenres, mais le PS n’a pas sû utiliser la main, on a accouché à un PACS qui creuses encore une autre forme d’inégalité puisqu’il .

    On a l’impression que le PS se sert de nous pendant les campagnes pour nous faire faire du porte-à-porte, aller chercher des voies et pour qu’on soutienne les cadidats PS et vote pour eux, mais une fois élus, ils oublient nos propositions. On ne doit pas et on ne veut pas servir d’appât pour attirer les poissons dans le filet en faveur des pêcheurs qui gardent leurs poissons pour eux seuls. Au PS aussi il y a un conservatisme avéré qui ne dit pas son nom et qui ne s’exprime que dans les urnes au parlement. En votant, ils font souvent tout le contraire de ce qu’ils disent tout haut dans les discours. Il faut que cela cesse. On en a marre.

    Dans ce monde qui ne cesse de regresser au niveau des droits et des libertés avec la montée en puissance de toute sorte de conservatisme qui empêche les esprits de penser plus largement et plus ouvertement, les socialistes ont le devoir de se donner les moyens de faire comprendre à ceux qui attendent le changement qu’ils peuvent leur faire confiance et qu’ils n’ont pas à avoir peur de leur arrivée au pouvoir.

    Les socialistes doivent montrer qu’ils sont des gens responsables qui n’ont nullement pour but de donner aveuglement l’argent public sans rechercher un équilibre entre ceux qui ont les moyens d’investir et ceux qui ont le courage de travailler et de contribuer à la sainteté de l’économie nationale; qu’ils peuvent réduire efficacement la dette publique sans casser nos services publics si chers à notre République et notre démocratie…

    Serge SURIN
    Depuis le Canada

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.