Les Jeunes socialistes portent le projet d’attestation de contrôle d’identité auprès des candidats à la présidentielle

Au Lendemain du dépôt d’une question prioritaire de constitutionalité, les Jeunes Socialistes veulent réaffirmer la nécessité de lutter efficacement contre les contrôles d’identité au faciès.

En 2009, l’Open Society Justice Initiative révélait qu’une personne de couleur de peau noire ou d’origine, réelle ou supposée, maghrébine avait respectivement 6 et 7,8 fois plus de chance qu’une personne prétendument blanche d’être contrôlée par un policier. Ces statistiques marquent l’échec de la politique sécuritaire et du chiffre de la droite depuis 2002. Nous avons besoin de rétablir des relations saines et respectueuses entre les forces de police et les citoyens.

L’attestation de contrôle d’identité est l’un des éléments d’une nouvelle politique de sécurité : police du quotidien, meilleur formation, augmentation des moyens, suppressions des BAC départementales.
Le contrôle d’identité au facies n’est pas seulement illégal, il est aussi profondément inefficace. C’est pourquoi, quelque soit la décision de la justice la gauche au pouvoir devra agir sur ce sujet.

Les Jeunes socialistes agiront avec ténacité pour que chaque candidat de gauche aux primaires et à l’élection présidentielle prenne l’engagement d’imposer par la loi, la remise d’une attestation écrite par les forces de l’ordre, justifiant du motif du contrôle d’identité.

Préparez le changement: restez informés!

2 commentaires

  1. Slv34

    7 juin 2011 à 16:35

    Quand l’autorité centralisatrice aime savoir tout sur tout le monde …

  2. Slv34

    10 juin 2011 à 20:23

    Si c’est le contrôle au faciès qui pose problème, on n’a qu’à contrôler TOUT LE MONDE sans distinction aucune.

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.