Politiques des drogues, contre le tout répressif, repensons la stratégie

Face aux réactions des médias sur le retour du crack en Ile de France, le Mouvement des Jeunes Socialistes s’associe au Réseau Français de Réduction des Risques pour réaffirmer que les politiques répressives en matière de drogues sont coûteuses et inefficaces.

Adhérent du Réseau, le MJS s’est associé au communiqué de presse pour porter une politique de réduction des risques. La situation du crack en Ile de France est un exemple de l’échec des politiques répressives menées par la droite, ne faisant que déplacer les problèmes sans les résoudre, au détriment de la santé des usagers de drogues et favorisant un climat d’insécurité.

Il est urgent de repenser la stratégie en terme de politique des drogues. Nous refusons la culpabilisation et de la répression des personnes. La politique répressive a prouvé depuis de nombreuses années ses effets néfastes. L’usage de drogue constitue un risque sanitaire et social. L’absence d’accompagnement social des personnes toxicomanes et les barrières d’accès aux soins entraînent une hausse de la mortalité, là où une politique de réduction des risques permettrait de casser cette barrière entre usagers de drogues et riverains.

Nous faisons le choix de l’accompagnement des personnes. La situation de grande précarité sociale et sanitaire dans laquelle se trouvent de nombreux usagers de drogues n’est pas acceptable. Il est essentiel que soient proposées aux usagers de drogues des salles de consommation à moindres risques au sein d’un dispositif d’accompagnement. Les salles constitueront de vrais relais entre usagers, professionnels médicaux et travailleurs sociaux. Lieux d’écoute et d’échanges, les salles de consommation à moindres risques ont pour objectif de renouer le dialogue trop souvent rompu. La stigmatisation des usagers de drogues a pour unique objectif l’alimentation des débats sur l’insécurité. Un autre choix politique est nécessaire.

Voir le communiqué
Voir la proposition sur perspectives 2012

Préparez le changement: restez informés!

1 commentaire

  1. John38

    17 mars 2011 à 02:13

    Si seulement ma contribution étaient passée… mais quand j’ai parlé de ça dans ma délégation je me suis heurté à de gros murs agressifs…!

    Je pense que cette mentalité de droite n’est pas que chez des gens à l’UMP…

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.