La contraception, un droit dont je veux jouir!

Le lycée est souvent le temps des premiers rapports sexuels. Or les jeunes se retrouvent dépourvus de tout accompagnement. En effet, le gouvernement supprime les centres du planning familial, remet en cause le droit à l’avortement et a abandonné toute politique publique de prévention des risques. Face à ce désengagement, les jeunes socialistes proposent.

Préparez le changement: restez informés!

2 commentaires

  1. Slv34

    22 janvier 2012 à 23:17

    Petite remarque …

    Personne n’est obligé de commencer les rapports sexuels dès le lycée …

  2. Narimen

    27 janvier 2012 à 19:25

    Relis bien, le lycée est “souvent” le temps des premiers rapports sexuels. Et c’est bien vrai … ! Des gens se sont battus pour avoir ces droits, c’est en 2012 que nous allons les remettre en cause?! …

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.