Oeuvrer à l’égalité hétéros-homos

Ouvrir le mariage, l’adoption, et l’assistance médicale à la procréation à tous les couples.

Le vote du PaCS en 1999 a permis une première reconnaissance par l’Etat des couples de même sexe et leur a donc offert une meilleure visibilité au sein de la société. Il s’agissait d’une première étape dans la lutte pour l’égalité entre tous les couples, entre tous les citoyens qu’ils soient hétéros ou homosexuels. Pourtant, et malgré certaines améliorations, le PaCS n’ouvre toujours pas les mêmes droits que le mariage, notamment pour fonder une famille. La valeur symbolique n’est également pas la même, car la signature du PaCS se fait au Tribunal d’Instance et non pas en Mairie.

A l’image de l’Espagne, de la Belgique, du Portugal, du Canada, et de pays toujours plus nombreux, nous voulons permettre la reconnaissance pleine et entière des couples homosexuels et mettre fin à toutes discriminations organisée par l’Etat fondée sur l’orientation sexuelle. Pour cela, le Code Civil doit être modifié par une loi.

Toutefois, la notion de couple et les droits qu’offre le mariage sont intimement liés à la question de la famille.

Ouvrir le mariage, c’est également permettre aux couples de même de fonder une famille, notamment par l’ouverture consécutive de l’adoption à ces couples. Il s’agit de mettre fin à l’hypocrisie qui oblige les couples homosexuels, soit à renoncer à toute forme de parentalité, soit à user de subterfuges pour devenir parents (comme l’adoption en tant que célibataire). De même, la procréation médicalement assistée ne doit plus faire l’objet de discrimination et être ouverte à tous les couples qui le souhaitent.

L’homoparentalité, sous toutes ses formes, doit donc être reconnue afin que les deux parents jouissent des mêmes droits et exercent ensemble l’autorité parentale. Il en va du droit de tous les enfants à vivre dans des familles protégées par un véritable statut juridique.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.