Solidarité avec les révoltes en Tunisie et Algérie

En réaction aux émeutes sociales de ces dernières semaines en Tunisie et en Algérie, les Jeunes Socialistes français tiennent à affirmer leur soutien et leur solidarité avec ces jeunes qui expriment leur colère face à la situation sociale dramatique, entretenue dans ces deux pays par des régimes mafieux et corrompus.

En effet, dans les régions les plus délaissées de ces pays, ce sont les jeunes, confrontés au chômage de masse, à la hausse des prix des matières premiers et en particulier des aliments, animés par la volonté de vivre dignement, qui sont descendus massivement dans les rues.

La réponse, uniquement répressive, de Tunis et d’Alger, si elle n’est pas étonnante, est d’autant plus inacceptable que les revendications sociales apparaissent légitimes. A l’heure où l’on dénombre les premières victimes de ces émeutes, les Jeunes Socialistes dénoncent fermement la répression à l’œuvre et soutiennent la population dans leur volonté de justice sociale et de changement.

Nous appelons à prendre part aux rassemblements de solidarité organisés partout en France dans les prochains jours.

Préparez le changement: restez informés!

5 commentaires

  1. Les tweets qui mentionnent MJS › Les Jeunes Socialistes › Solidarité avec les révoltes en Tunisie et Algérie -- Topsy.com

    8 janvier 2011 à 16:52

    [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par Antoine Détourné. Antoine Détourné a dit: RT @JeunesSocialist: Les @JeunesSocialist solidaires des révoltes en Tunisie et Algérie http://t.co/naGy6XK via @AddThis [...]

  2. fred

    8 janvier 2011 à 20:02

    Et les dirigeants socialistes, qu’est-ce qu’ils foutent? Au lieu d’encenser les morts ils pourraient peut-être se faire entendre (pour ceux qui ne sont pas des amis proche du dictateur Ben Ali).Le silence global de la plupart des dirieants de votre partie sur ces événements est abject.

  3. CHERIFI

    8 janvier 2011 à 23:04

    merci mes camarades de l’autre coté de la rive pour votre soutien et votre mobilisation exemplaire pour la révolte populaire contre les régimes dictatoriaux en Tunisie et en Algérie,il vitale de se solidariser avec les jeunes de la rive sud en ces moments importants de l’histoire car les deux peuples tunisiens et Algériens subissent le pire DES maux sociaux volumique dans son quotidien.depuis la promulgation de l’état d’urgence de février 1992 et même avant au temps du parti unique et depuis le pouvoir algérien s’est fixé pour mission permanente la violation du minimum des droits de l’homme en vue de se maintenir.
    et a l’ombre de cet ETAT d’urgence que les autorités maintient en dépit des multiples demandes d’abrogation émanant des défenseurs des droits de l’homme,des partis politiques, syndicats,mouvements estudiantins,le pouvoir Algérien s’est rendu coupable de:
    *- les pratiques de traitements dégradants sans le respect de l’intégrité morale et physique.
    *- la violation des libertés d’expression et de presse par les interdiction de certains titres et harcèlement judiciaire des journalistes.
    *- la violation des droits de créer des associations et partis politiques par le refus systématique d’octroi de l’agrément.
    *- la violation des libertés syndicales via l’interdiction des gréves par le recours à la machine judiciaire et sans oublier les harcèlement administratif policier et judiciaire des syndicalistes.
    *-la non assistance aux population dans les cas d’insécurité pour quelques régions du pays en Algérie(vols,agressions et kidnappings).
    *- la fraude électorale par la mise en place d’un système ce dernier qui transforme toue consultation électorale en une MEGA mascarade.
    *- la corruption à grande échelle au niveau des hautes sphères du pouvoir.
    *- la non gouvernance et l’absence des autorités pour intervenir et réguler le marché livré aux spéculations et aux cercles….
    *-la crise du logement et du travail paralysé par la bureaucratie les pots de vins.
    et voici quelques statistiques de ces dernières années 2002-2003 …..2004:
    -un Algérien sure trois et un jeune sur deux en l’age de travailler.
    -avec la déperdition scolaire, il y a plus de jeunes dans la rue que dans les bancs de l’école.
    -plus d’un million de personnes travaillent en noir.
    -un million de personnes déplacées dans les villes durant le temps de la salle guerre.
    -1 algérien sure deux vit en dessous du seuil de pauvreté a cause de la libéralisation des prix et la stagnation des salaires et la finalité: un pouvoir d’achat réduit pour ceux qui travaillent.
    - pour ceux qui ne travaillent pas l’aide sociale quantitative et qualitative et absolument insuffisante voir insignifiante.
    voilà mes camarades un aperçu en générale de la situation sociau-économique et politique du pays l’ALGERIE avec son état de délabrement moral et politique et qui vit au rythme des émeutes et de la répression au quotidien, cette situation est porteuse de tous les dangers d’implosion et d’anomie et c’est la cas aujourd’hui malheureusement malgré la mise en garde des forces du changement et des militants des droits de l’homme.
    un grand homme en ALGÉRIE disait(HOCINE AIT AHMED le président du front des forces socialistes):” cette situation intolérable n’est ni une fatalité ni un accident de parcours,elle est le fruit d’une politique qui a fait de l’usage de la FORCE et de la violence le seul droit en vigueur”.
    mes camarades en cette période décisive pour l’Algérie au nom de tous les camarades et militants de la démocratie en ALGÉRIE (socialistes et militants des droits de l’homme) merci merci pour votre franc et indéfectible soutien.

    SALUTATION MILITANTES
    CHerifi hakim

  4. said

    9 janvier 2011 à 21:56

    des arrestations massives de jeunes mineurs se pratique depuis toute la journée a bejaia ville, des cas de tortues ont etaient signalées, les militants de la ligue algerienne de defense des droit de l’homme(LADDH) qui ont essayer d’intervenir au niveau du commissariat ont etaient menacés a l’interieur meme de l’enceinte…ce commentaires est destiné aux ONG internationnales pour intervention, merci

  5. Hassen

    10 janvier 2011 à 22:02

    lundi 11 janvier, on dénombre plus de 20 morts dont un enfant de 13 ans par balles. En effet, les forces de l’ordre ont tiré à balles réelles sur les jeunes qui manifestaient contre le régime corrompue de Ben Ali. De plus, les bloggeurs slim404 et Azyoz n’ont encore pas donné de nouvelles. Les autorités n’autorisent pas leurs avocats de les voir. Le silence complice des politiques français doit cesser car dans le chaos qui règne en Tunisie les islamistes pourraient faire campagne, il y a un réel dangercconcernant l’avenir de ce pays.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.