L’agriculture. Nourrir les hommes, préserver la terre

Les jeunes socialistes s’intéressent à l’agriculture. Parce que ce n’est pas une thématique reléguée aux espaces ruraux : parler d’agriculture, c’est parler de l’alimentation, de ses inégalités à l’échelle mondiale, c’est débattre de nos modes de production et de consommation, ou encore avoir un projet pour une part importante de l’industrie française (la France est la 2e puissance agro-alimentaire du monde). Quelle est la situation aujourd’hui, en 2010? Les supermarchés fixent les prix auxquels sont obligés de se soumettre des producteurs de moins en moins nombreux. Dans les pays du sud, les cultures vivrières sont remplacées par des cultures commerciales, et la famine est encore une réalité dans de nombreux pays.

Comme jeunes socialistes, nous voulons, plus que la défense de l’agriculture et de ses producteurs, défendre une nouvelle approche : ébaucher un nouveau modèle agricole pour dépasser un productivisme destructeur pour l’environnement et le monde paysan en rapprochant les producteurs des consommateurs, engager une transition écologique de nos modes de production pour mieux respecter les paysages, le sol et l’eau. Notre projet, c’est aussi la sécurité alimentaire partout dans le monde, alors que sous- et malnutrition concerne des centaines de millions d’êtres humains. Nourrir les Hommes plutôt que spéculer, la souveraineté alimentaire plutôt que le libéralisme sauvage, le respect de l’environnement plutôt que la rentabilité destructive … Il est de notre responsabilité de montrer qu’une vision de gauche existe sur ces questions.

A travers ce kit, nous voulons poser des questions : Quel type d’agriculture pour le XXIe siècle ? Quelle réforme de la PAC ? Quels transferts technologiques pour permettre aux pays du sud de produire plus ? Des fiches théoriques répondent à ces questions, tandis que des outils pratiques vont permettre aux jeunes socialistes de débattre et d’agir dans leurs fédérations : Se rapprocher d’une Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne, proposer le maintien de terres agricoles dans les plans d’urbanisme contre le mitage péri-urbain, monter une action militante sur la question de la consommation des produits agricoles ou encore organiser une réunion publique autour d’une projection…Ces quelques idées doivent nous permettre d’approfondir le projet du MJS, et de développer de nouveaux modes de militantisme, sur tous les territoires.


[issuu viewmode=presentation layout=http%3A%2F%2Fskin.issuu.com%2Fv%2Flight%2Flayout.xml showflipbtn=true documentid=101207165754-6e3589980a37416bb7d5e94534f66ab3 docname=agriculture username=jeunes-socialistes loadinginfotext=L’agriculture tag=mjs width=670 height=900 unit=px]

Préparez le changement: restez informés!

2 commentaires

  1. olive laporte

    12 décembre 2010 à 21:40

    vous dites?…ai-je bien lu?…
    « nourrir les Hommes plutôt que spéculer »
    vous alors, vous êtes impayables!
    dites…
    je veux bien vous croire sincères…
    mais qu’attendez-vous pour en parler avec votre patron??
    IL FAIT EXACTEMENT L’INVERSE!!

  2. Julien Bouffartigue

    5 janvier 2011 à 10:26

    Comme on pouvait le craindre, ce document se résume avant tout à une apologie de l’agriculture bio et des AMAP.
    Ces questions, essentielles pour l’avenir de l’humanité puisque se nourrir reste quand même le premier besoin vital, mérite une réflexion à la mesure de la complexité de la question. Le PS a tout de même fait des progrès dans ce domaine, au vu du dernier forum des idées sur le sujet.
    Mais il y’a visiblement encore du travail !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.