Les oubliés de la République : RSA Jeunes en Outre-Mer

Communiqué des Jeunes Socialistes de l’Outre-Mer

Les Jeunes Socialistes de l’Outre-Mer tiennent à dénoncer l’énième rupture d’égalité entre la métropole et l’Outre-Mer organisée par le gouvernement. Alors que les premiers versements du RSA jeune ont eu lieu début octobre en métropole, le dispositif ne sera étendu à l’outre mer qu’à partir du 1er janvier 2011.

Nous tenons à rappeler à Monsieur Marc-Philippe Daubresse, Ministre de la jeunesse et des solidarités actives, mais également à Marie Luce Penchard, secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer, que la jeunesse ultramarine est touchée de plein fouet par le chômage et la précarité.

En effet, le chômage touche particulièrement les jeunes dans les DOM, soit près de la moitié des jeunes actifs (15-24 ans), contre 20% au niveau national. Selon les statistiques d’Eurostat (2009), le taux de chômage chez les 15-24 ans est de 55,7 % à la Guadeloupe, de 50 % à La Réunion et de 47,8 % à la Martinique.

Face à cette situation, nous exigeons qu’un plan de grande ampleur soit mis en place afin de sortir les jeunes du chômage et de la précarité et de leur garantir un droit à l’avenir. Ainsi, il est essentiel d’encourager et accompagner la mobilité des jeunes en formation et des jeunes actifs et de lutter contre la précarité du travail, notamment pour les femmes, bien plus touchées par les temps partiels que les hommes.

Afin de restaurer l’égalité territoriale, il nous semble essentiel que l’ensemble des jeunes puisse bénéficier de tous les dispositifs mis en place par la République dans les mêmes délais, quelque soit leur lieu d’habitation.

Préparez le changement: restez informés!

1 commentaire

  1. Valentin NARBONNAIS

    1 mars 2011 à 16:03

    A quand un Secrétariat National à l’Outre-mer au MJS ?

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.