Sarkozy a son mentor : Thatcher

Le Mouvement des Jeunes Socialistes s’indigne de l’ordre donné par Nicolas Sarkozy de déblocage des dépôts de carburant ce matin. Cette nouvelle provocation démontre une nouvelle fois que le Président de la République, le gouvernement et la majorité jouent le pourrissement et attendent, espèrent même peut-être, de nouveaux débordements afin d’obtenir prétendument le soutien de l’opinion.

L’attitude du Président de la République n’est pas sans rappeler celle de Margaret Thatcher. La volonté de briser les grèves n’est pas glorieuse et démontre la faiblesse de ce pouvoir réduit à utiliser les méthodes les plus lâches vis-à-vis des salariés.

La seule situation a débloqué est celle de l’impasse dans laquelle nous a conduit le Président de la République en s’obstinant dans ses erreurs et en niant toute place à la démocratie sociale. Après la réussite des neuf journées de mobilisations nationales, il est impératif d’entamer enfin des négociations avec les partenaires sociaux qui obligent nécessairement à faire des concessions et des compromis, deux mots que Nicolas Sarkozy semble ne pas connaître.

Préparez le changement: restez informés!

1 commentaire

  1. surmely alain

    20 octobre 2010 à 17:47

    Non à la thatchérisation de la France:on tient bon déterminés et pacifiques.Nous avons la force du nombre et de l’idée.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.