Jeudi Noir : condamnations et expulsions injustes

Les Jeunes Socialistes ont appris avec effarement la condamnation par la cour d’appel de Paris du collectif Jeudi Noir vendredi 22 octobre 2010. Bien que la cour d’appel ait reconnue « le souci légitime du collectif d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur les difficultés de logement », les habitants ont été condamnés à payer la somme de 80 000 euros et sont expulsés en ce moment même.

Quelles sont les lois de ce pays qui condamnent plus fermement des personnes sans-logis que des propriétaires de nombreux biens qui laissent des hôtels privés inoccupés pendant 40 ans ?

Le Mouvement des Jeunes Socialistes ne peut que déplorer la condamnation inique du collectif Jeudi Noir et appelle l’ensemble de la famille socialiste à apporter son soutien notamment en assistant à la nuit solidaire de dimanche à lundi*.

Le MJS rappelle ses principales propositions en terme de logement :
– encadrement des loyers ;
– multiplication par quatre des amendes pour les communes ne respectant pas les 20% de logement sociaux ;
– réquisition par le préfet ou les tribunaux des logements inoccupés.

* La nuit solidaire devait se tenir dans l’hôtel occupé place des Vosges.
L’expulsion ayant commencée, nous ne savons pas où elle sera organisée.

Préparez le changement: restez informés!

2 commentaires

  1. yahela mohammed samir

    24 octobre 2010 à 02:41

    lourde condamnation et forte somme éxigé

  2. vallade

    19 novembre 2010 à 02:17

    Quel étonnant pays ! Je vous rappelle juste que cette condamnation fait appel à un fondement juridique et à un principe de base qui s’appelle le droit à la propriété et qui a valeur constitutionnelle depuis qu’il a été énoncé dans l’article 17 de la déclaration des Droits de l’Homme de 1789 et dans la Convention Européenne des Droits de l’Homme. Rien que ça !
    Et puis la propriétaire, vu le magnifique hôtel particulier qu’elle a, doit sans aucun doute verser un gros chèque au trésor public… Cela doit bien lui donner le droit de disposer librement de son bien non ?
    Arrêtez votre humanisme à deux balles ! C’est racoleur et profondément démagogique.

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.