Benjamin Lancar souille l’histoire de France, déshonore Guy Moquet et trouve des qualités à Pierre Laval pour faire ses basses œuvres politiciennes.

Par un billet sur son blog Benjamin Lancar a une nouvelle fois souillé l’histoire de France et l’engagement héroïque de Guy Moquet en 1940 en osant faire un parallèle entre l’engagement du jeune communiste de 17 ans en 1940 et celui d’un zélateur sarkozyste étudiant d’école de commerce et conseiller régional UMP en 2010.

Benjamin Lancar s’est aussi senti obligé de souligner le courage et la conviction d’une partie de la classe politique dans les années 1930 en donnant comme exemple le redressement économique de 1932 opéré prétendument par Pierre Laval. La réécriture de l’Histoire pour trouver des qualités de courage à un pilier du vichysme poussent un peu plus le président des jeunes UMP dans le caniveau de la politique.

Ce billet de Benjamin Lancar déshonore le débat politique et démontre l’absence de toute considération du dialogue social par l’UMP, dont le seul but est de discréditer les leaders syndicaux.

Préparez le changement: restez informés!

5 commentaires

  1. Romain

    26 octobre 2010 à 17:42

    Un récent article de Krugman permet de mettre en lumière l’impressionnante réussite économique de Laval en 1932 et de sa politique déflationniste :
    http://krugman.blogs.nytimes.com/2010/10/25/ignoramity-triumphant/
    Bravo Lancar pour ton analyse !

  2. Nicolas

    31 octobre 2010 à 18:46

    Bravo Lancar, mais t’as oublié qu’Hitler aussi a redressé l’économie de son pays, c’est vrai quoi, il était pas si mal après tout. Après tout, rien à foutre que Laval ait été une des plus grosses ordures que la terre ait porté, puisqu’il a redressé l’économie!!!!

  3. Louis Doucet

    7 novembre 2010 à 11:47

    Monsieur Lancar est un nostalgique du maréchal. En d’autres temps, sans doute aurait-il été attiré par la milice ou la légion des volontaires français contre le bolchevisme. Il est le digne successeur des antidreyfusars, des assassins de Jean Jaurès, des émeutiers de 34 et du régime de Vichy. Il y a au sein de l’UMP un courant fascisant évident dont Monsieur Lancar est l’un des représentants. Le sarkozysme se situe aux antipodes des valeurs de la république.
    Communiste de longue date, je salue les jeunesses socialistes et leur souhaite bon vent

  4. vallade

    19 novembre 2010 à 12:02

    Déshonorer les leaders syndicaux ? Mais où allez vous donc chercher cela !
    Pour ce qui est de Pierre Laval, on peut être un collaborateur notoire et pourtant avoir pratiqué des politiques budgétaires tout à fait exemplaire ; je vous rappelle juste que en 1935, la balance budgétaire était équilibrée ce qui n’était le cas dans aucun autre pays d’Europe. Alors, les historiens du dimanche, si vous décidez de descendre qqun, esseyez de le faire avec un petit peu plus de classe et d’intelligence.
    Et puis après tout n’y a t-il pas des soupcons quant au passé vichyiste de votre grand idole ?

  5. Djemaa Pascal

    1 décembre 2010 à 19:09

    Merci de me lire ! A bientôt ! Pascal, journaliste.

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.