Peut-on être condamné pour propos racistes et rester ministre ? Pour la droite, apparemment oui !

Je ne tolèrerai jamais que des propos racistes ou discriminants soient tenus dans notre pays, d’autant plus par un représentant de l’Etat, quel qu’il soit. Ces comportements sont indignes des valeurs de notre République.” C’est par ces mots que Brice Hortefeux justifiait la mise à l’écart, sans aucune autre forme de procès, d’un préfet il y a un an à peine. Aujourd’hui, alors qu’il a été condamné pour avoir tenu des propos racistes, la droite fait bloc pour défendre l’ami du Président Sarkozy.

En agissant ainsi, elle ne fait pas que défendre un des siens : elle met en danger la République !

Le consensus républicain, qui voulait qu’un ministre mis en cause par la justice, démissionne le temps du procès, a volé en éclat, et c’est tous ceux qui se sont levés pour défendre un jour la République qui sont ce jour insultés par le gouvernement.

Dans la continuité de sa pétition de septembre dernier, le Mouvement des Jeunes Socialistes appelle tous ceux qui défendent une République irréprochable à se rassembler lundi prochain à 18h, devant le Ministère de l’Intérieur et devant les préfectures et mairies de France, pour faire entendre leur voix et demander la démission de Brice Hortefeux.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.