Le gouvernement israélien doit rendre possible la reprise du processus de paix

Les Jeunes Socialistes condamnent fermement l’usage disproportionné de la force contre une flottille humanitaire au large de Gaza. Ce drame met un peu plus l’accent sur l’aspect inhumain du blocus de ce territoire, à l’asphyxie depuis de longs mois.

Mais depuis septembre 2009, c’est le gouvernement israélien le plus à droite de l’histoire du pays, mené par le conservateur Benyamin Netanyahu allié à la droite ultra religieuse, mais auquel participe également le Parti travailliste, qui multiplie provocations et signes de fermeture, à l’inverse de l’attitude responsable et ouverte qu’impose la nécessité de mener à bien le processus de paix.

Ainsi, les programmes de constructions de colonies se poursuivent, y compris à Jérusalem Est, contre l’avis de la communauté internationale et à l’encontre de tous les accords passés jusque là avec l’autorité palestinienne.
Cette politique à la fois dangereuse et contre-productive est fortement condamnée par le MJS qui n’y voit qu’une dérive populiste du gouvernement Netanyahu, tentant de se rallier les éléments les plus radicaux de la droite. Les émeutes qui ont éclaté dans les territoires aux cours des derniers mois sont le résultat de cette politique qui ne peut mener qu’au retour de la violence intercommunautaire dans une région ayant déjà connu son lot de drame humain au cours des 20 dernières années.

Il est urgent de retrouver le chemin de la paix

Le MJS appelle à la reprise de l’acheminement des biens de première nécessité et de construction dans la bande de Gaza, au gel immédiat de la colonisation et à un démantèlement progressif et négocié des colonies israéliennes. Mais c’est bel et bien la création d’un véritable Etat palestinien viable qui constitue la seule solution pour aboutir à une paix durable dans la région, garant de la sécurité d’Israël et du respect du peuple Palestinien.
Nous nous félicitons de la décision prise il y a plusieurs semaines par nos camarades des Jeunes Travaillistes israéliens de s’opposer à la participation de leur parti mère à ce gouvernement de droite dure. Nous les soutenons dans ces démarches qui les rapprochent du reste de la gauche israélienne porteuse de projets de paix, comme le Meretz.

La paix en Cisjordanie passe par la coexistence effective de deux Etats Israélien et Palestinien sur la base des frontières de 1967 et par la lutte contre tous les extrémismes religieux et politiques.

Préparez le changement: restez informés!

4 commentaires

  1. Paul REBOH

    3 juin 2010 à 14:42

    Je déplore comme tous les morts regrettables qui ont eu lieu sur un
    de ces bateaux.

    Pourtant pour rester un tant soit peu objectif, et permettre a vos
    lecteurs d’avoir un point de vu avec un peu de recul, il
    serait, je crois, bon de préciser la provenance des fonds qui
    ont finance cette flottille ;

    Il serait bon de préciser que l’organisation qui en est a l’origine,
    l’IHH, est une organisation islamiste ayant des liens ouvert et
    rapproche avec le mouvement terroriste du Hamas.

    Il serait bon de se demander pourquoi l’incident c’est produit
    sur un des bateaux, le Mavi Marmara, sur un pont précis, et qu’aucun
    débordement n’a eu lieu lors de arraisonnement des autres navires ;
    Comment deux soldats ont-il été blesse par balle ? Pourquoi de tous
    les parlementaires, les prix nobels, et autres pacifiste de bonne
    foie, aucun n’a t-il assisté a ses évènement ?

    Ainsi je crois que s’il est légitime de mettre en cause le Blocus
    sur Gaza, s’il est normal de déplorer cet incident et ces morts,
    il est aussi de bon sens de constater que cette opération reste ni
    plus ni moins un piège médiatique qui était tendu a Israël, et que
    d’aucun se réjouissent aujourd’hui largement qu’Israël soit tombe
    dans le panneau. Et même si ces bateaux transportaient sans aucun
    doute de l’aide humanitaire, et certain pacifiste, il est de tout
    aussi bon sens de reconnaitre que d’autre sur ces bateaux n’étaient
    surement pas la pour le même raisons, et était surement assez loin
    de la définition qu’on a de “pacifiste”.

    Je ne peux que vous renvoyer a cette article, que je complète par
    quelques sources, ainsi que par quelques commentaires, sur mon profil
    Facebook (mais je ne sais pas s’il est accessible par tous) :
    http://www.facebook.com/?sk=messages&tid=1181341659346#!/note.php?note_id=401442247267&id=809479868&ref=mf

    Pour finir je precise aussi que si le retour au frontiere des 1967
    me parait un sujet de discussion tout a fait opportun dans le cadre
    de la création d’un état Palestinien, ce terme est parfaitement
    inaproprie dans la mesure ou avant 1967 la Cisjordanie était sous
    occupation (annexion)… jordanienne (et Gaza sous contrôle Egyptien).

    Par ailleurs le cas de Jérusalem est beaucoup plus compliqué qu’un
    simple retours au frontiere de 1967, j’y suis pour ma part complément
    opposé, et parler du développement de la capitale comme d’une “colonie”
    me parait scandaleux et indigne de la part du MJS car totalement partisans
    dans un conflit ou sa légitimité a “tracer” ainsi noir sur blanc des
    solutions simpliste et relativement détachée de la réalité est plus
    que douteuse, car sans prise de recule et réflexion ou debat totalement
    nessecaire lorsque l’on souhaire prendre un position aussi tranchée
    dans un conflit aussi complexe …

    Un camarade socialiste et sioniste.

  2. julien

    3 juin 2010 à 21:57

    @paul rebot: tout à fait d’ accord avec toi mais on risque de te traiter de fasciste pour avoir ces mots je te préviens

  3. Pedro

    10 juin 2010 à 16:07

    Arrêtons de faire les autruches sous prétexte que ce conflit est trop complexe et seul une minorité de géopoliticiens bac +25 peuvent prétendre être objectif et apporter leur point de vue !!je ne prétends pas avoir tous les éléments pour une réflexion exhaustive sur ce sujet mais soyons sérieux !on ne se pose pas autant question pour défiler pour le peuple tibétain ??!!hors sujet, incomparable ?et pourtant pour ma part je retrouve les mêmes conflits de valeur : Droits de l’Homme bafoués, conventions internationales balayées, peuple opprimé…comparaison trop facile devant conflit trop complexe…c’est vrai j’ai pas bac+25…mais les faits sont la ,l’histoire parle d’elle même :

    -1945 a été signée la Charte des Nations unies…
    - plan de partage de la Palestine a été approuvé par l’Assemblée générale de l’ONU en 1947…
    -en 1949, ont été signées les conventions de Genève…
    Parce qu’aucune des résolutions de l’ONU concernant la Palestine, n’a été appliquée par l’État d’Israël et que celui-ci, depuis sa fondation, viole en permanence, en toute impunité et de façon de plus en plus cynique, les principes de l’ONU et les conventions internationales.

    Alexis très justement rappelle l’attaque de l’armée isralélienne ultra équipée sur le peuple palestinien début de l’année 2009. Ne soyons pas amnésique, une enquête des nations unies pour crime de guerre (que sa ??!!) avait été mise en place…que dit la commission ??pas de nouvelles bonne nouvelles ??!!pourtant des zones d’ombres persistent sur cette attaque avec l’éventuel utilisation de bombes a phosphore (depuis lgtps interdites) sur gaza dont la densité est l’une de plus élevée au monde !!des école et quelques mosquées touchées malencontreusement, de nombreux civils tués ..dommage collatérale diront certains !et puis ne nous laissons pas envahir par la passion et laissons place à la raison comme le souligne Alexis!mais bon ma raison constate que le récent évènement montre une fois de plus l’immunité d’un état voyou, sans limites, illégal. Un convoi humanitaire attaquée par l’armée dans les eaux INTERNATIONALES, des humanitaires turcs morts pour la paix…vision trop simpliste, idéaliste ??c’était des méchants pirates emmenés par Barbe noire islamique terroriste ??peu importe on veut être objectif alors regardons les textes, le législation internationale bref la LOI C’EST LA LOI… que disent ces textes à propos de l’attitude de l’état d’israel depuis sa création, de ces attaques répétées, de son extension sans cesse croissante, du non respect des règles pourtant fondamentales ??!!ah oui mais l’état d’israel est victime d’attaque de rockets tirées par le hamas donc il se défend, logique…terrorisme ou résitance palestinienne ??que chacun tous doté de raison choisisse son terme qu’il estime le plus approprié…

    La géographie parle d’elle même : davantage un conflit géopolitique que religieux :
    « Israël se rendit maître de la totalité de la vallée du Jourdain jusqu’à la Mer Morte mais surtout de l’aquifère montagneux de Judée et de Samarie d’une importance exceptionnelle dans cette zone aride.
    Ces menaces de conflit sont toujours bien réelles ; selon le Centre International d’Etudes Stratégiques deWashington, « la guerre de l’eau ne relève pas de la politique-fiction. Seule une collaboration scientifique, technologique et commerciale entre les Etats concernés pourrait désamorcer cette menace ». De même, « l’eau et non le pétrole va devenir la ressource essentielle au Proche et Moyen-Orient d’ici l’an 2000, on se battra même pour sa possession ». joël Alfonsi – Terminale ES Lycée honoré Daumier

    L’état d’israel a détourné en grande partie les eaux du principal fleuve irriguant cette région au profit des pelouses verdoyantes de ces colonies..euh non pardon au profit du « développement de la capitale » comme le souligne Paul..d’ailleurs nous conseillons avec Paul aux lycéens qui vont bientôt passé l’épreuve d’histoire-géo d’utilisé la notion de « développement de l’état français en Afrique »plutôt que « colonies française en Afrique » si le sujet s’avérait tombé sur la colonisation française…le gouvernement israelien a même récemment rasé une de ses propres colonies illégales ou a détruit le fruit de son propre développement ?oula je sais plus ou jen suis !!

    Le littoral de la bande de gaza un enjeu stratégique et de belles plages au sables fin en perspective !!

    Samedi dernier j’ai assisté en toute neutralité à la manifestation pour la levée du blocus illégal de gaza qui a eu lieu à Lyon!des représentants de gauche ont largement pris position et même pris la parole :P CF, les verts, NPA…pas de socialiste à ma connaissance !j’ai même croisé l’Union juive pour la paix avec des slogans à l’encontre du gouvernement israélien et une banderole refusant que l’état d’israel prétende parlé au nom de tous les juifs !
    Pourquoi la gauche était largement présente (excepté les socialistes…) aux cotés des palestiniens ?défendaient-ils des valeurs communes ??terroriste ou résistants ou militants ?ppffff trop complexe effectivement ce conflit !!dans quoi me suis-je embarqué…

    « il y’a un message de justice dans chaque balle que je tire »extrait de poème d’un militant

    « résister c’est éxister »

    Pendant des siècles, les trois grandes religions monothéistes présentes dans cette région ont su cohabitées pacifiquement avec un respect mutuel !!soyons optimistes !!

    Un socialiste Pro palestinien, Pro libertad, PRO israéliens pacifistes, ANTI injustice, ANTI autruche…peace and free palestine !pour enfin la création d’ un état palestinien,garantie d’une paix durable…PEACE

  4. julien

    18 juin 2010 à 08:44

    @pedro:

    vous avez dit :” La géographie parle d’elle même : davantage un conflit géopolitique que religieux”

    je ne crois pas pour moi c’ est une question avant tout religieuse et presque que religieuse, je n’ ai aucune envie de faire un cour de théologie ou d’ histoire religieuse mais inutile de rappeler qu’ avec le nom d’ israel on tombe en plein dans la religion et de la symbolique religieuse
    2_ ensuite je reste persuadé que si ces israéliens étaient musulmans il n’ y aurai eu aucun problème mais que ce pays se serait appelé palestine ( haha la bonne contradiction ) le vrai problème le meme que celui des croisade est que une terre musulmane est occupé par des non musulman et en plus il s’ agit d’ une terre considéré comme sacré par la religion juive et chrétienne et musulmane
    d’ ailleurs les juifs auraient put choisir une autre terre en urss par exemple mais non ils ont choisir comme par hasard ce coin la

    donc il ne faut pas occulter la question religieuse elle reste omniprésente

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.