Hortefeux : les Jeunes Socialistes appellent à un rassemblement lundi à Beauvau

AFP | PARIS — Le Mouvement des jeunes socialistes (MJS) a appelé samedi à un rassemblement lundi à 18H00 devant le ministère de l’Intérieur, place Beauvau à Paris, ainsi que devant préfectures et mairies pour réclamer la démission de Brice Hortefeux.

Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux a été condamné vendredi à une amende de 750 euros pour avoir tenu en septembre 2009 des propos jugés « outrageants » envers les personnes d’origine arabe. Il a décidé de faire appel.

« Dans la continuité de sa pétition de septembre dernier, le Mouvement des jeunes socialistes appelle tous ceux qui défendent une République irréprochable à se rassembler lundi prochain à 18H00, devant le ministère de l’Intérieur et devant les préfectures et mairies de France, pour faire entendre leur voix et demander la démission de Brice Hortefeux », peut-on lire dans son communiqué.

« Aujourd’hui, alors qu’il a été condamné pour avoir tenu des propos racistes, la droite fait bloc pour défendre l’ami du président Sarkozy. En agissant ainsi, elle ne fait pas que défendre un des siens: elle met en danger la République! », affirme encore le MJS.

« Le consensus républicain, qui voulait qu’un ministre mis en cause par la justice, démissionne le temps du procès, a volé en éclats, et c’est tous ceux qui se sont levés pour défendre un jour la République qui sont ce jour insultés par le gouvernement », ajoutent les Jeunes socialistes.

Préparez le changement: restez informés!

2 commentaires

  1. surmely alain

    7 juin 2010 à 01:06

    C’est important l’esprit.Certains ont dit que ça n’était pas très bien ce que M.Brice Hortefeux disait des ….Auvergnats!Moi je n’ai rien contre les Auvergnats, en groupe ou pas en groupe!On est tous égaux en droits et en dignité non?Ce principe élémentaire de la République,cette pierre angulaire de la démocratie française figure dans tous les textes officiels que l’on peut se procurer dans toutes les mairies et les préfectures de France!L’inverse de ce principe est la discrimination(négative) et le législateur a dû élaborer des textes afin que ceux qui ne respectent pas le principe de l’égalité des individus « en droit et en dignité » soient condamnés par l’institution judiciaire.Si ce principe n’est plus respecté c’est tout l’édifice républicain et démocratique(déjà mal en point)qui menace de s’effondrer.Il faut remonter au dix-huitième siècle pour comprendre ce que les révolutionnaires entendaient par égalité des droits(imparfaite du reste puisque les femmes en furent en partie privées).Il convenait de mettre fin aux privilèges souvent liés à la naissance.Seuls les talents,les qualités personnelles,les mérites et le travail des individus devaient permettre de distinguer-et non pas discriminer-les individus.Le militant de l’UMP,visé par la finesse d’esprit de M.Brice Hortefeux,ne devait pas à sa naissance sa présence dans ce meeting rassemblant des militants mais aussi des figures importantes de ce mouvement politique comme M.Jean-François Copé,resté assez silencieux après la polémique qui s’en est suivie.Le militant devait sa présence à ses qualités propres,à son dévouement,à sa fidélité.M.Brice Hortefeux s’est empressé,avec un grand sens de l’à-propos(devant les caméras),de rappeler à ce militant sa naissance pour mieux souligner,vraisemblablement,la précarité de sa situation.M.Brice Hortefeux indiquait,par voie de conséquence, que sa propre présence,tenait,tout au contraire, à sa naissance.Après avoir ouvert les festivités de la défense et illustration de la « droite décomplexée » M.Brice Hortefeux a cédé la parole à d’autres se manifestant par une bordée d’injures franchement intolérantes.Le militant de l’Union pour un Mouvement Populaire,semblait,dans le feu de l’action et tout à sa joie sarkoziste,avoir complètement perdu de vue que l’esprit de la manifestation à laquelle il participait n’était pas franchement amical,pas vraiment républicain et encore moins démocratique.Souhaitons qu’il ne s’agisse là que d’un problème local et personnel,n’engageant en rien l’Etat !

  2. Marzouki

    8 juin 2010 à 17:00

    Face à des propos aussi scandaleux de M Brice Hortefeux, il est impératif de faire pression de façon direct et indirect. En effet, chaque citoyen devrait montrer à sa manière son refus de ses propos insupportables: L’idée de la manifestation doit absolument se prolonger dans le temps jusqu’à ce que Brice Hortefeux démissionne ( lui rappeler clairement qu’il est un délinquant!). Voilà ce qu’il faudrait faire dans l’asolu.
    Par ailleurs, je suis étonné d’entendre Julien Dray qui ne demande pas la démission de B Hortefeux et ne condamne pas vraiment de tels propos racistes!
    G Frêche a tenu des propos racistes intolérables, Eric Besson est passé à droite ( plutôt extrême droite) et a animé le débat nauséabond sur l’identité nationale.
    Par conséquent, je m’aperçois qu’il y a beaucoup de racistes à gauche ( et oui c’est un fait): si la gauche ne fait pas le ménage dans son camp, beaucoup d’électeurs seront dégouter de la politique et s’abstiendront. Pour ma part, je commence à me méfier de plus en plus de la gauche ( surtout les socialistes qui ne jouent vraiment leur rôle dans l’opposition). Pour voter socialiste à la prochaine échéance électorale, j’attend de voir ( mon vote n’est pas acquis aux socialistes et pourtant je suis plutôt à gauche historiquement)

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.