Guillon viré : pour les Jeunes Socialistes, c’est Hees le « petit tyran »

En annonçant aujourd’hui le retrait de l’antenne de Stéphane Guillon après sa dernière chronique de la saison, Jean-Luc Hees démontre que la liberté d’expression sur France Inter, radio de service public, s’est éteinte.

Justifiant ce renvoi par ces mots « l’humour ne doit pas être confisqué par de petits tyrans », Jean-Luc Hees oublie le droit à la caricature qu’exerçait Stéphane Guillon dans la matinale. Nous sommes aujourd’hui en droit de nous interroger sur les motivations d’une telle décision vis-à-vis de l’humoriste qui se réservait le droit de critiquer le monde politique du gouvernement à l’opposition.

Les moins de trente ans découvrent avec effroi ce qu’était le temps de la RTF où le président de la République se réserve le droit des nominations, où le fait du prince prime sur la liberté. A cet égard, le doute plane sur le rôle du pouvoir dans cette affaire. 

Les Jeunes Socialistes exigent l’indépendance de tous les médias du gouvernement comme des grands groupes économiques.

Mise à jour du communiqué suite à l’annonce du licenciement de Didier Porte

Préparez le changement: restez informés!

4 commentaires

  1. Guillaume

    23 juin 2010 à 11:19

    Il manque le « O » avant « RTF » 😉

    Sinon : c’est scandaleux, mais c’est pas grave Guillon ira faire ses chroniques chez un concurrent !
    Europe 1 ???? 😛

  2. Romain

    23 juin 2010 à 11:30

    C’est en effet scandaleux que l’humour et la caricature soient retirés du service public. On ne peut donc plus avoir une presse publique libre ? Vivement 2012 que tout cela change un peu …

    @Guillaume : Guillon pourrait rejoindre RMC et la matinale de Jean-Jacques Bourdin où la liberté d’expression règne sur la station.

  3. smith

    23 juin 2010 à 22:39

    Je me joins à ces remarques. Depuis 2007, la liberté d’expression s’amenuise, l’humour est contrôlé, les médias sont de plus en plus censurés… les traits d’une dictature, c’est révoltant et effrayant! Vaut mieux passer en boucle la coupe du monde, ça c’est essentiel, vital, précieux et apporte un grand savoir!

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.