Les Jeunes Socialistes en Autriche contre l’extrême-droite

Une délégation des Jeunes Socialistes s’est rendu à Attersee les 7, 8 et 9 mai pour assister au séminaire contre l’extrême-droite organisé chaque année par nos camarades et amis du SJÖ (Sozialistische Jugend Österreich).

Après un trajet en bus depuis Vienne jusqu’au bord du lac d’Attersee, où le JSÖ possède une base de loisir offerte par la CIA à la fin de l’occupation du pays, nous avons pris part aux ateliers proposés, avec les autres invités internationaux, venus de Belgique, d’Allemagne, des Pays-Bas, de Serbie ou encore de République Tchèque et de Slovénie.

Nous avons présenté la situation de l’extrême-droite en France, avec le combat pour la succession de Jean-Marie Le Pen entre Marine Le Pen et Bruno Gollnisch, représentant chacun une vision différente du Front National. Nous avons observé les similitudes avec les mouvements populistes belges ou hollandais et pris note des modes d’action des Allemands, qui bloquent systématiquement tous les rassemblements néonazis.

Le soir, l’ambiance entre tous les participants, et notamment les quelques 200 très jeunes autrichiens présents, était excellente. La fête s’est poursuivie jusque tard dans la nuit.

Mais nous étions tous en pleine forme le lendemain, pour poursuivre les ateliers et visiter, l’après-midi, l’ancien camp de concentration de Mauthausen, spécialisé dans l’enfermement des prisonniers politiques. Ce fut un moment très émouvant, où nous tous, jeunes socialistes européens, avions sous les yeux les preuves de la barbarie dont est capable l’homme.

Retour à Mauthausen le dimanche pour la marche de la jeunesse célébrant le 63ème anniversaire de la libération des camps. Là encore, beaucoup d’émotion pour nous, alors que nous rentrions, drapeau des Jeunes Socialistes en main, dans l’enceinte du camp, aux côtés de toute la jeunesse autrichienne.

Enfin, nous nous sommes recueillis un instant devant les stèles en hommage aux jeunes Falken allemands et aux jeunes socialistes et communistes autrichiens morts dans ce camp.

Au-delà de l’importance qu’il y avait à retrouver tous nos partenaires au sein des organisations internationales, les Jeunes Socialistes de France remercient les Jeunes Socialistes d’Autriche d’avoir rendu ces moments de mémoire et d’échange possibles.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.