La suspension des allocations familiales pour absentéisme : une proposition vieille comme Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy n’est pas le premier à scander la suspension des allocations familiales : la récurrence depuis 1959 de cette proposition n’a d’égal que son inefficacité ! En redevenant pour quelques heures le ministre de l’Intérieur en croisade contre la délinquance, Nicolas Sarkozy a surtout mis en scène l’échec de 8 années de politique de droite.

Les Jeunes Socialistes s’inquiètent de cette instrumentalisation des prestations familiales et de la stigmatisation des parents. Cette logique occulte le poids des responsabilités collectives et le besoin d’aide et de soutien des familles. La fragilisation du système judiciaire à destination des mineurs ainsi que la diminution des moyens de la protection judiciaire de la jeunesse mettent à mal les dispositifs d’accompagnement des familles. La solidarité est sacrifiée au profit d’une politique sécuritaire de plus en plus répressive qui renforce l’isolement social de familles déjà en difficultés.

Les Jeunes Socialistes proposent donc une solution alternative. La meilleure lutte contre l’absentéisme reste l’encadrement au sein des établissements scolaires qui nécessite de mettre fin immédiatement aux suppressions dogmatiques des postes dans l’Education Nationale afin de lutter contre le décrochage scolaire et permettre la réussite de tous. L’Etat doit également soutenir les dispositifs sociaux d’accompagnement des jeunes en dehors du temps scolaire. Ce n’est pas en précarisant les plus précaires que l’on contribue à une meilleure éducation des enfants !

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.