La contraception, un droit dont je veux jouir!

Le lycée est souvent le temps des premiers rapports sexuels. Or les jeunes se retrouvent dépourvus de tout accompagnement. En effet, le gouvernement supprime les centres du planning familial, remet en cause le droit à l’avortement et a abandonné toute politique publique de prévention des risques. Face à ce désengagement, les jeunes socialistes proposent.


Préparez le changement: restez informés!

1 commentaire

  1. bertrand

    8 décembre 2010 à 04:20

    bien le tract cela me fait penser a un enfant si je veux ,quand je veux ,

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.