Déclaration sur l’autonomie

Le MJS passe aujourd’hui un cap : 15 ans d’autonomie, c’est une organisation murie qui a montré son utilité au cœur de la famille socialiste. Nous voyons l’autonomie comme une démarche, pas comme une œuvre de musée mais comme une ligne de conduite, au service de l’ambition collective. L’autonomie nous a permis de nous affirmer comme une force militante, pertinente, elle a permis à des milliers de jeunes de prendre goût à l’action collective.
Aujourd’hui, nous voulons aller plus loin, nous voulons renforcer le rôle du MJS comme force de proposition qui porte de nouveaux débats dans la famille socialiste, nous voulons construire une organisation qui prépare ardemment la prise des pouvoirs, et irrigue la famille socialiste, dans toutes les fédérations et dans toutes les instances nationales.
Porter de nouveaux combats, c’est se battre pour imposer des débats dans notre propre famille politique, être une force d’expertise sur les questions de jeunesse, mais aussi porter des propositions de long terme pour la génération future, pour un nouveau modèle de développement, à même de répondre aux défis sociaux, environnementaux, économiques des années 2020.

Organiser la prise des pouvoirs,  c’est aussi accompagner le parti socialiste dans tous les espaces de la gauche syndicale, associative, qu’il n’investit pas encore. C’est œuvrer sans relâche pour l’union de la gauche, prendre toute notre part dans l’animation des campagnes « jeunes » des échéances électorales qui nous attendent.
Faire vivre l’autonomie, c’est aussi s’impliquer dans tous les débats que mène le parti socialiste, irriguer toutes ses instances, notamment en créant une commission jeunesse, animée par le président du MJS avec des secrétaires nationaux du parti socialiste. L’autonomie n’est pas l’indépendance, ce n’est pas le repli sur soi, c’est la condition intrinsèque d’un MJS plus fort, ouvert sur la société, à même de conquérir les têtes et les cœurs, et de gagner en 2010 et 2012.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.