Le PACS fête ses 10 ans ! Le petit n’est toujours pas devenu grand : pour le droit au mariage !

Dix ans après l’adoption du PACS, cette mesure qui choquait sur les bancs des députés de droite de l’Assemblée Nationale est aujourd’hui d’une banalité heureuse. Le PACS a été plébiscité à l’usage par les Français, apportant une nouvelle conception du couple, de la famille qui ne s’oppose en rien au mariage comme le prétendent les conservateurs.

Après 1981 et l’abrogation de la pénalisation de l’homosexualité, après 1999 et le PACS donnant une première reconnaissance aux couples homosexuels, il est temps que la gauche reprenne le flambeau de la conquête des libertés publiques en arrachant le droit au mariage homosexuel et à l’adoption.

Le Mouvement des jeunes Socialistes constate avec tristesse que si la droite après 10 ans ne conteste plus majoritairement le PACS, elle n’envisage en rien d’accorder les mêmes libertés et les mêmes droits à tous les citoyens et cela quelle que soit sa préférence sexuelle.

Le Mouvement des Jeunes Socialistes sera une fois de plus à la pointe de ce combat et espère qu’il ne faudra pas attendre 10 ans pour fêter de nouvelles conquêtes.

Préparez le changement: restez informés!

4 commentaires

  1. Guiiil

    14 octobre 2009 à 17:44

    Le mariage reste une idée religieuse. Les questions posées sont pratiquement les mêmes, qu’elles viennent d’un prêtre, d’un pasteur ou d’un maire. La symbolique est la même (dans l’idée même du mariage, pas sur le code civile).

    Alors je ne comprendrai jamais l’envie des homosexuels de vouloir s’unir sous l’égide spirituelle (directe ou non) d’une foi qui condamne l’homosexualité.

    M’enfin… Je ne vais pas chercher à comprendre ! Ça vaut mieux V_v…

  2. fraboulet

    18 octobre 2009 à 19:03

    ça serais super qu’un couple gay on puissent se pacs en mairie

  3. TMB

    20 octobre 2009 à 15:39

    LE MJS n’a aucune position sur le mariage religieux, car on ne se positionne pas sur les questions religieuses. Même si, à titre personnel, je connais un certain nombre d’homosexuel qui croient en Dieu, et pour qui c’est particulièrement difficile d’être rejeté par la religion dans laquelle ils croient.

    Le mariage civil ce n’est pas religieux. C’est une reconnaissance par la société républicaine de vouloir être reconnue comme une famille. Chacun à droit d’avoir son opinion sur la famille, le mariage, la religion mais nul ne doit imposer ses conceptions morales à tous les autres. Si des homosexuels veulent se marier, qu’ils constituent un couple, la société ne doit pas leur interdire du fait de leur préférence sexuelle.

    Tu as pleinement le droit d’être opposé au mariage par principe, mais à partir du moment où le mariage existe, si tu le refuses aux homosexuels c’est cautionner une discrimination.

  4. Défiplanéte

    23 avril 2010 à 01:07

    Je suis favorable à ce qu’on accorde les même droits du mariage en ce qui concerne la cérémonie en mairie , droits de sucessions , devoirs et droits.
    Mise à part le droit à l’adoption , contre lequel je suis opposé arbittrairement bien entendu , par souci de la santé mentale des enfants adoptés.
    En revanche pour ce qui est du mariage des homosexuels je n’y suis évidement pas opposé , mais je le trouve absurde puisque la mariage est une union d’origine religieuse qui ne reconnait pas l’homsexualité , qui même la condamne.
    C’est à peu prés comme si un juif ou un protestant , jugé en procés , demandais à comparaitre devant tribunal d’inquisition.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.