Le MJS dénonce le désengagement de l’Etat dans la culture

Le Mouvement des Jeunes Socialistes soutient le rassemblement qui se tient actuellement devant le Ministère de la Culture.

Afin de briser le mutisme dédaigneux du Ministère de la Culture, rouvrir les voies du dialogue et trouver une solution satisfaisante et pérenne à la revendication de voir l’État se réengager dans son soutien au théâtre Toursky, Richard Martin s’est rendu à Paris aujourd’hui. Il est accompagné de Jean Poncet avec qui il entame aujourd’hui son 12e jour de la grève de la faim et d’une importante délégation comprenant des représentants de son Comité de soutien, ainsi que de nombreuses personnalités des mondes artistique, culturel et politique.

C’est l’ensemble du désengagement de l’Etat dans la culture que dénonce le MJS dans son soutien à Richard Martin.

Préparez le changement: restez informés!

5 commentaires

  1. PHILIPPE Hadrien

    19 octobre 2009 à 22:36

    Je suis tout à fait d’accord. La culture est actuellement bafouée par le gouvernement, on se croirait revenu à l’époque de Giscard. Il n’y a rien de mieux pour le raprochement des peuples, la création de l’Europe et la paix que la culture. La culture est tout ce qu’il réste encore aujourd’hui d’humain dans ce monde capitaliste et barbare. La culture est le seul rempart contre toutes les formes de dérive les plus extrêmes.
    Il est urgent que son budget augmente.
    Vive la culture!!!

  2. JAUD EMMANUELLE

    20 octobre 2009 à 12:41

    soutenir tout ceux qui « rament » pour être libre et rendre libre ceux qui ne le sont plus est un combat quotidien celui aussi des artistes et de tous ceux qui participent de près et de loin à la réalistion de spectacles c’est pourquoi le soutien des jeunes socialistes est plein de courage et d’espoir.

    Je serais très heureuses de savoir s’ils seraient près à « aider » à la promotion de jeunes artistes et interprètes de musique classique en les invitant lors de leurs réunions diverses.

  3. Musset Balondrade nicole

    11 février 2010 à 20:16

    La culture est le seul rempart contre l’inhumanité qui ronge notre société.Japprouve completement le commentaire de Philippe Hadrien.

  4. Kevin Le Beuvant

    4 mai 2010 à 09:22

    A l’heure de la star ‘ac, de la nouvelle star et de ses autres immondices, la culture est en danger et cela nous l’avons bien compris. L’une des premières réformes du début de ce siècle fut de démolir le statut des intermittents du spectacle. Les subventions étatiques restes à Paris, les provinces sont complétements laissées à l’abandon. Cette politique ne fait qu’accroitre les inégalités sur le territoire nationale. Les collectivités territoriales sont désemparées et ne peuvent subvenir aux besoins des artistes et associations. Vive la culture celle qui élève les raisons, qui lutte contre le fascisme et autres fanatiques. Nous devons nous serrer les coudes car le gouvernement ne cesse de prôner « la bonne culture » celle de johnny & co.

  5. musset balondrade

    13 août 2011 à 14:40

    Je souhaiterais apporter une réctification à propos de mon commentaire du 11/2/2010;:La culture certes est un rempart contre certaines violences mais elle n’est pas toujours la preuve d’une ouverture d’esprit et d’une compréhension de l’autre: rappelons nous du fachisme et du nazisme!nombres d’entr’eux étaient férus des oeuvres classiques ,musique et oeuvres d’art……de nombreux nazis en plus d’etre cultivés étaient aussi de gentils époux et peres de famille sitot hors des camps de concentration……. bien sur comme philippe Hadrien j’aimerais voir le budget de la culture augmenter…mais……

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.