Marylise Lebranchu, députée du Finistère


Marylise Lebranchu, députée du Finistère, ancienne Garde des Sceaux, face caméra pour nous dire pourquoi il est essentiel de voter socialiste dimanche 7 juin à l’occasion des élections européennes.

Préparez le changement: restez informés!

1 commentaire

  1. delaine

    28 septembre 2010 à 22:35

    Le certificat de bonne conduite était déjà utilisé pendant le service militaire jusqu’à sa suspension. Tous les appelés du contingent ne l’obtenaient pas forcément. Pourquoi un mauvais élément dans une société, une institution ou tous simplement dans une entreprise, doit bénéficier d’un tel certificat. Inversement pourquoi un bon élément ne bénéficierait-il pas d’un document qui stipule de ses bons et loyaux services.
    Si on ne dit pas à une personne qu’elle a mal servit et à une autre qu’elle a bien servit comment voulez-vous motiver ces dernières qui sont placées aux même niveau que des individu peu ou pas recommandable.

    En 1989, un appelé du contingent, dans le régiment ou je faisais moi aussi mon service militaire a été placé au arrêts de rigueurs en attendant que la gendarmerie le récupère pour être mis en examen pour viol aggravé sur l’un de ses camarade de chambre, alors qu’il était déjà aux arrêts. Personne n’a été offusqué qu’un tel individu n’ai pas son certificat de bonne conduite. Le chef des armées de l’époque s’appelait Monsieur François Mitterrand, madame Lebranchu doit bien se souvenir qu’elle a fait partie de l’un des nombreux gouvernements de ce président de la République. Déjà à cette époque elle était dans l’ombre de madame Cresson et de madame Aubry

    L’armée, la société ou les entreprises doivent-elles donner un certificat de bonne conduite pour des individus qui ont commis des délits ou des crimes et part là même porté atteinte à l’image des organismes qu’ils servaient ? C’est peu probable.

    Donc, je me suis renseigné pour voir ce que dit la légion étrangère sur ce sujet. Et bien cette institution communique et s’explique. Une chose qui étonne, c’est qu’ils on conscience que des ajustements doivent être réalisés dans leurs rangs. Leurs général qui commande la légion le dit sur leur page internet : “Les cinq derniers qui se sont vu refusé ce certificat cumulent : trois condamnations au pénal, trois affaires de brimades ou sévices, un vol, quatre cas d’insubordination, deux blessures par coups de couteaux, trois dossiers de faux papiers et deux affaires de drogue, pour une moyenne individuelle dépassant les quatre vingt dix jours d’arrêts..”

    Voilà des gens à qui l’on a offert une deuxième chance et que font ils ? Ils la bazardent à la poubelle et réclament une troisième chance. Aucun organisme sérieux n’acceptera cela. Alors pourquoi, cette institution le ferra ?

    Madame La députée Marylise Lebranchu, se fiche royalement de la légion étrangère mais entre madame Aubry et madame Royal elle navigue encore une fois dans l’ombre. Le parti de madame Lebranchu a-t-il délivré un certificat de bonne conduite à monsieur George Frech, j’en doute, mais bon, dans l’ombre il arrive que certaines choses deviennent difficiles à percevoir.
    Non madame, la vie ce n’est pas l’école des fans ou tous doivent gagner. Madame Aubry, sait elle quels sont les vrais combat à mener. Elle ne cherche pas à briller. Cette institution a mieux réussi l’intégration d’étrangers que tous les gouvernements qui se sont succédés au pouvoir, qu’ils soient de droite ou de gauche. Si il y a de mauvais éléments dans ses rangs comme dans toute société, et il y en aura toujours, temps pis pour ceux qui n’obtiennent pas ce certificat. Ils n’avaient qu’à réfléchir avant d’agir et de bruler la dernière chance qui leur a été offerte de refaire leur vie dignement.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.