Nouvelle équipe de l’UMP, Bonaparte a choisi

Si la démocratie chez les socialistes fait parfois beaucoup de bruit, son absence à l’UMP ne peut être passée sous silence.

Nicolas Sarkozy vient de livrer la dernière promotion des sujets de la cour présidentielle.

Gouvernement, instances de l’UMP, candidatures européennes, ce jeu de chaises musicales orchestré ces dernières semaines depuis l’Élysée est une mascarade démocratique. Le bureau de l’UMP adopte docilement les choix du Président.

Le fonctionnement de l’appareil d’État subit les conséquences de ces changements incessants et les citoyens en paient indirectement la note : remaniements gouvernementaux chroniques, discontinuités dans la gestion des dossiers ministériels, changements incessants dans les administrations… Le gouvernement devient une variable d’ajustement dans les combinaisons internes de l’UMP.

Le président de l’UMP, Président de la République doit cesser le mélange des genres et sortir de la gestion clanique du pays.

***********

JDD, le 24/01/2009:

« Du poil à gratter pour le Mouvement des jeunes socialistes

Ce n’est un secret pour personne, le Parti Socialiste doit son existence à l’UMP. La preuve en est, la venue de Nicolas Sarkozy, samedi 24 janvier à la Mutualité de Paris, a permis au Mouvement des jeunes socialistes de sortir de l’ombre pour épingler le penchant déspotique du président de la République: « Nicolas Sarkozy vient de livrer la dernière promotion des sujets de la cour présidentielle ». « Si la démocratie chez les socialistes fait parfois beaucoup de bruit, son absence à l’UMP ne peut être passée sous silence« 

Nouvelobs.fr, le 25/01/2009:

« « Nicolas Sarkozy vient de livrer la dernière promotion des sujets de la cour présidentielle », a ironisé le Mouvement des jeunes socialistes, « si la démocratie chez les socialistes fait parfois beaucoup de bruit, son absence à l’UMP ne peut être passée sous silence ».« 

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.