Construisons un avenir à notre génération !

Le « travailler plus pour gagner plus » est un échec. Hausse du chômage (notamment chez les jeunes), pouvoir d’achat en baisse, précarité accentuée sont les conséquences directes d’une politique inefficace et de l’absence de volontarisme.

Notre génération mérite un autre avenir, c’est à nous de le construire.

L’insertion professionnelle des jeunes doit être une priorité.
Cela passe par un investissement plus important dans la formation initiale des jeunes.

Les salaires doivent être augmentés. La relance ne se fera que si le pouvoir d’achat augmente. Ce pouvoir d’achat ne peut être soumis à la seule éventualité d’heures supplémentaires. La répartition des richesses doit être réajustée et la part revenant aux salaires doit être augmentée, par une taxation des profits non redistribués vers les salaires ou vers l’investissement direct. La hausse du pouvoir d’achat peut être garanti pour tous les travailleurs. Non seulement c’est possible mais c’est indispensable aujourd’hui pour éviter l’appauvrissement de la population.

Le temps de travail doit être réorganisé et diminué.
La chômage n’a jamais autant baissé qu’à l’occasion des baisses du temps de travail hebdomadaire. Le partage du travail fait partie du partage des richesses, il est créateur d’emplois et de nouvelles richesses.

La précarité doit être combattue. L’usage abusif des contrats précaires doit être taxé. Les entreprises qui liciencient doivent en assumer les conséquences.

Travailler comme des machines pour vivre comme des chiens, non merci !

Nous voulons travailler mieux pour vivre mieux !

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.