Xavier Darcos: un cours de langue de bois !

Le Mouvement des Jeunes Socialistes constate que le Ministre de l’éducation n’a, ce soir encore, apporté aucune réponse aux inquiétudes et attentes de la jeunesse de France, de leur parents, de leurs enseignants. Aux suppressions de postes, aux classes surchargées, aux décrochages scolaires, Xavier Darcos réponds par l’institutionnalisation d’une école a minima.

Il dessine une école pour laquelle on prefère créer des dispositifs exceptionnels pour palier aux difficultés structurelles, une école où l’écoute des professeurs ne peut être effective qu’à travers l’accompagnement éducatif ou le soutien scolaire, entre 12h et 14H ou après 16h30, continuant à nier le malaise dans l’Education Nationale.

Le MJS, loin de considérer l’Education comme un « crédit sur les générations futures », affirme au contraire, qu’ériger l’Education comme priorité nationale c’est préparer l’avenir. Nous faisons nôtre la remarque de Lincoln : « vous trouvez que l’éducation coûte cher ? Eh bien, essayez donc l’ignorance ! ».

Assurer une éducation de qualité pour tous est un objectif républicain, un objectif de progrès, un objectif d’intérêt général qui mérite mieux que la langue de bois du Ministre.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.