Une médaille, il fallait y penser…

Le Mouvement des Jeunes Socialistes remercie le ministre de l’éducation de se préoccuper du bien être des lycéens. Après tout, une médaille, il fallait y penser…

Des classes surchargées, des postes supprimés, chaque année 150 000 jeunes qui sortent du système scolaire sans aucun diplôme, pas de problème, M. Darcos a la solution : une médaille !
Voici à quoi se résume la réflexion du gouvernement sur l’avenir de l’éducation nationale.

Les lycéens se sont mobilisés à plusieurs reprises pour manifester une véritable crise de confiance face à des mesures prises sans concertation et qui vont dans le sens de la régression. L’ensemble de la communauté éducative a alerté le gouvernement sur l’incohérence de la politique budgétaire de l’éducation nationale. Désormais, les chefs d’établissement peuvent à peine assurer les enseignements obligatoires. Des options sont supprimées, des postes sont supprimés, de nombreux enseignants se retrouvent remplaçants. Et nombre d’entre eux, qui subissent des conditions de travail en nette détérioration dans les zones difficiles, refusent les heures supplémentaires.

M.Darcos n’a rien trouvé de mieux qu’un gadget qui aura pour seule conséquence de mettre les élèves en compétition au lieu de faire de l’école un lieu d’émancipation qui donne les moyens à chacun de construire son propre parcours. Rien de surprenant dans la logique du tous contre tous que veut inculquer la droite aux citoyens dès leur plus jeune âge. Mais dites nous Monsieur Darcos, pour ceux qui n’ont pas réussi du premier coup et qui doivent parfois trouver un autre établissement parce qu’on ne veut pas leur donner une seconde chance, avez vous prévu un lot de consolation ?

Le Mouvement des Jeunes Socialistes ne veut pas d’une école à deux vitesses qui aurait pour seul mot d’ordre la compétition et espère un peu plus de sérieux de la part du gouvernement concernant l’avenir des citoyens.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.