Des mesurettes en veux-tu ? En voilà !

Dans la famille des mesurettes de M. Darcos, le MJS demande le « code pour la paix scolaire ».

Monsieur Darcos a manqué sa vocation de magicien, il sort chaque jour de son chapeau une nouvelle idée. En bon sarkozyste, il dépoussière une vision archaïque de l’école pour lui donner des allures de modernité. Pourtant ses idées manquent un peu de cohérence et semblent totalement déconnectées de la réalité.

M. le ministre veut responsabiliser les élèves, les parents, les professeurs, mais il oublie de donner les moyens à chacun de jouer son rôle. Les professeurs doivent être performants avec des classes surchargées et des conditions de travail dégradées. Les parents sont stigmatisés sans être soutenus. Les élèves doivent réussir sans encadrement pédagogique.

L’école n’est pas une zone de guerre et de compétition, elle doit être le cadre de vie et d’émancipation des citoyens en formation. Face à l’insécurité sociale grandissante, l’école ne peut pas être traitée de manière isolée. Elle doit être une priorité pour la République et par conséquent être au centre d’un projet de transformation sociale.

M. Darcos prône la régression vers une école à deux vitesses, nous militons pour le progrès, une école du vivre ensemble. La priorité n’est pas de réinventer la “charte de bonne conduite”, mais de donner à la communauté éducative les moyens matériels, financiers et humains d’accomplir au mieux sa mission. L’éducation nationale doit lutter contre les inégalités et l’exclusion dès le plus jeune âge pour donner à tous les moyens de réussir et de s’investir dans la vie de la cité.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.