Vice de forme pour la préfecture : Jeudi Noir expulsé

Le Mouvement des Jeunes Socialistes dénonce l’illégalité de l’expulsion de Jeudi Noir du bâtiment qu’ils avaient réquisitionné 7, impasse Saint-Claude dans le 3ème arrondissement de Paris.

Délogés tôt ce matin, sans avis d’expulsion, la préfecture n’a pas choisit de faire dans la dentelle. Selon la loi, seul le résultat d’un procès autorise à expulser des personnes ayant élu domicile dans un bâtiment depuis plus de cinq jours.

Antoine Détourné, le président du Mouvement des Jeunes Socialistes est à leur côté ce matin pour soutenir leur action et affirmer la volonté des jeunes socialistes de voir la loi de réquisition enfin appliquée.

Le silence du gouvernement au sujet de la crise du logement est inquiétant. Le Mouvement des Jeunes Socialistes continuera à oeuvrer auprès des associations comme Jeudi Noir tant que des mesures comme le blocage des loyers et l’application de la loi de réquisition n’auront été mises en place pour mettre fin à cette crise. Le gouvernement doit arrêter de jouer la montre car notre génération n’est pas prête d’abandonner le combat pour le logement, c’est une question d’humanité, de citoyenneté, c’est notre droit à l’avenir que nous défendons.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.