Le MJS engage le combat pour l’interdiction du boîtier anti-jeunes!

Ainsi que l’a révélé le Parisien de ce matin, depuis quelques mois est commercialisé un boîtier émettant des sons suraigus audibles uniquement par les jeunes, afin de les éloigner de certains endroits.

L’existence d’un tel objet est en soi abjecte et choquante. Elle discrimine et vise un âge de la vie marqué par les difficultés auxquelles est confrontée notre génération. Qu’aurait-on dit si on avait inventé un boîtier anti-aînés ?

La jeunesse a fait depuis des années l’objet d’une guerre menée par la droite qui a pour habitude de stigmatiser les jeunes en les assimilant à des délinquants. Mesures interdisant les rassemblements dans les halls d’immeubles, interdiction pour les jeunes de circuler à plus de trois dans le centre-ville de Montfermeil,… Le traitement répressif des problèmes de la jeunesse est une fuite en avant perpétuelle à laquelle la droite donne sans cesse de nouveaux départs.

Avec la mise en place de tels boîtiers dans certaines zones de l’espace public, on s’engage dans une course sans fin. Quelle sera l’étape suivante de la traque ?

Enfin, la vente à des particuliers de tels outils permet à Monsieur-tout-le-monde d’avoir à disposition un instrument qui peut provoquer des souffrances à une catégorie de la population. Aujourd’hui, il est possible et autorisé de se faire justice soi-même avec une catégorie de la population : les jeunes. Les jeunes sont les premières victimes de cette privatisation des peines.

Dans cette affaire, le gouvernement est responsable. Responsable de laisser faire la vente libre d’un outil aussi dangereux pour nos droits et nos libertés.

Le MJS étudie les moyens juridiques d’obtenir l’interdiction de la vente du répulsif anti-jeunes en France.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.