Une victoire porteuse d’espoir

Le Mouvement des Jeunes Socialistes attend beaucoup de la victoire de la gauche aux élections municipales et cantonales. La vague rose ne doit pas être un oreiller sur lequel on s’endort, mais la première marche de l’escalier qui nous mènera à la reconquête. Les socialistes ont su convaincre localement sur leurs projets et l’espoir est né d’un contre-pouvoir à la politique nationale de régression organisée par le gouvernement. Il faut maintenant transformer l’essai en étant à la hauteur des attentes exprimées par nos concitoyens.

N’en déplaise à Sarko&co, ce n’est certainement pas un vote de confiance envers la politique du gouvernement qu’ont exprimé les français dimanche mais bien un appel à une politique de solidarité et de justice sociale portée par les socialistes au sein des collectivités locales. Nous avons maintenant le devoir de mettre cette « vague rose » au service des français en faisant de nos forces locales une base pour construire l’alternative de demain.

Une nouvelle génération politique se trouve par ailleurs en position d’affirmer sa volonté de changement. Notre génération n’a connu pratiquement que des défaites de la gauche. Aujourd’hui le MJS a vu ses propositions, notamment sur les questions de jeunesse, être reprises dans les projets locaux par les candidats, et les responsables du MJS ont pu influencer les choix de campagnes par leur implication dans les équipes de campagne. Un certain nombre d’entre eux, issus de la génération du 21 avril 2002, de la crise du CPE etc. vont par ailleurs, aujourd’hui accéder à des responsabilités au sein des conseils municipaux et généraux.

La victoire aux élections municipales et cantonales est donc porteuse d’espoir, et nous ferons en sorte qu’elle prenne tout son sens dans les enjeux à venir. Pour cela nous serons vigilants à ce que les engagements pris, notamment vis à vis de la jeunesse, soient tenus.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.