Quand les franchises poussent à la grève des soins…

Le Mouvement des Jeunes Socialistes appelle au rassemblement à la clôture des états généraux de l’organisation des soins organisés par la Ministre de la Santé.

La droite ne cesse de démanteler notre système de santé. La mise en place du parcours de soins et les franchises médicales ont de graves conséquences en terme de santé publique. La tarification à l’activité, en instaurant une logique de rentabilité, amène à des difficultés de gestion pour les hôpitaux et la prise en charge des patients. Nous voulons le maintien d’un système de santé juste et solidaire et tenons à rappeler que la santé n’est pas une marchandise.

Le Mouvement des jeunes socialistes soutient Pascal Bruno Chevalier dans son action contre les franchises médicales tout en souhaitant que la grève des soins qu’il a entamée soit la plus courte possible. Pascal Bruno Chevalier, malade du SIDA n’appelle pas à la grève des soins généralisée. Son action permet de révéler les conséquences sociales de mise en place des franchises médicales. Il souhaite alerter l’opinion publique sur les difficultés de plus en plus nombreuses des personnes handicapées, âgées, invalides mais aussi les personnes en situation précaire qui repoussent leurs soins, voire qui ne peuvent plus faire face à leur dépense de santé.

Le Mouvement de Jeunes socialistes est opposé aux franchises médicales depuis le début. En plus de creuser les inégalités sociales de santé, elles vont éloigner encore plus les plus précaires de l’accès aux soins.

RASSEMBLEMENT à la clôture des Etats Généraux de l’Organisation des Soins VENDREDI 8 FEVRIER à 16 heures à PARIS, devant le 67 rue du Faubourg Saint-Martin, m° Château d’Eau.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.