Du « sérieux » ? Dommage, les Français attendaient du concret !

Le Mouvement des Jeunes Socialistes dénonce une conférence de presse qui se transforme en show de campagne très loin de ce que les Français sont en droit d’attendre dans une période où ils sont face à plusieurs difficultés.

Nicolas Sarkozy a fait une longue intervention en dissertant maladroitement sur sa nouvelle marotte: la politique de civilisation. Le bilan des annonces est nul pour les français. Statu quo sur le pouvoir d’achat, aucune proposition sur le dérapage des prix, ni sur l’emploi, ni sur les salaires. Quant à son bilan, il est en totale contradiction avec ses propos, le président déclare en toute simplicité sa volonté de mettre fin aux 35h, n’hésitant pas à renier ses promesses de campagnes.

Entre double discours et grande illusion, Nicolas Sarkozy assume sa démagogie. Il n’a cessé de le répéter : « moi, j’assume ». Il assume et il assure sa communication certes, mais qu’en est-il de sa réponse aux principales préoccupations des Français ? Par contre il n’oublie pas la campagne des municipales, à tel point qu’après ses propos, on pourrait se demander s’il ne s’imagine pas candidat à la mairie de Paris.

A défaut d’une politique de civilisation Sarkozy pratique une politique de l’illusion.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.