Une épidémie de SIDA toujours trop active

Le Mouvement des Jeunes Socialistes soutient la journée mondiale de lutte contre le SIDA.

25 ans après le début de l’épidémie, la situation est toujours aussi alarmante. En effet, l’épidémie de SIDA est forte : 33.2 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde, 2.5 millions de personnes sont infectées tous les ans.

Le VIH/SIDA atteint toujours les plus précaires. Même si l’arrivée des traitements a permis d’améliorer les conditions de vie des personnes touchées par le SIDA, les dépistages se font encore trop tardivement. Il y a une réelle méconnaissance du risque de contamination, notamment chez les femmes.
Chaque année, la proportion de femmes augmente parmi les contaminations : elles sont plus vulnérables.

Les politiques de lutte contre le SIDA doivent être axée sur l’accès à la prévention et aux soins. Nous, jeunes socialistes, avons une vision transversale de ce combat : réduction des inégalités (sociales et de genre), lutte contre la pauvreté, cours d’éducation sexuelle, lutte contre les violences faites aux femmes. Cela ne peut se dissocier du maintien d’un système de santé solidaire.

Le Mouvement des Jeunes Socialistes rappelle qu’il est opposé à la mise en place des franchises médicales. Elles vont considérablement augmenter les inégalités sociales face à l’accès aux soins. La charge des dépenses de santé pour les personnes malades va augmenter. Les plus précaires ne pourront pas être correctement soignés. Les conséquences en terme de santé publique seront dramatiques.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.