Mais qu’ont-t-ils négocié ?

Le MJS se félicite de la libération par la Libye des infirmières bulgares et du médecin palestinien injustement accusés d’avoir inoculé le virus du SIDA à des enfants libyens.

Nous saluons le travail de l’Union européenne en la matière. Cette libération démontre que l’UE peut être un acteur international de poids, en dépit de la récupération par le couple présidentiel français de cette tâche de longue haleine.

Néanmoins, il est fort probable qu’une issue aussi heureuse ait été l’objet de contreparties avec le régime libyen. La France a, semble-t-il, été partie prenante de ces négociations.

En tant que citoyens français, nous sommes en droit de nous interroger sur les engagements qui ont été pris par la France dans ces négociations : quel a été le prix pour les citoyens français de la mise en avant de Cécilia Sarkozy ?

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.