Le MJS déplore la trahison de Jean-Marie Bockel et de Fadela Amara

Le Mouvement des Jeunes Socialistes prend connaissance avec consternation de la composition du nouveau gouvernement et déplore les nouveaux débauchages opérés par la droite et les trahisons de Jean-Marie Bockel et de Fadela Amara.

Trahison de l’engagement pris devant les citoyens pour Jean Marie Bockel, élu avec des voix socialistes. En conséquence, le MJS soutiendra et participera à la constitution d’une liste de gauche face au maire sortant lors des prochaines municipales à Mulhouse.

Trahison de Fadela Amara vis-à-vis de son engagement de toujours puisqu’elle sera sous la responsabilité gouvernementale de la très féministe et progressiste Christine Boutin. Engagée à SOS Racisme, puis aux Maisons des Potes, élue socialiste à Clermont Ferrand et aujourd’hui membre d’un gouvernement de droite, le parcours de Fadela Amara doit interpeller les socialistes. Voilà des années que des dirigeants du PS instrumentalisent un certain nombre de responsables associatifs à des fins claniques. L’incohérence entre la morale et les actes est un des ressorts de cette trahison.

Le MJS appelle les socialistes à assumer leurs responsabilités. Quand les annonces et les comportements de certains, pendant des années, s’écartent des valeurs socialistes et des cadres de fonctionnement collectif, on ne peut pas être surpris que le ver finisse par sortir du fruit.

L’attitude à adopter vis à vis des baronnies locales irresponsables, la relation à établir avec le monde associatif, feront aussi parti des sujets à traiter pour refonder la gauche.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.