Sarkozy fête la journée de lutte contre l’homophobie en soutenant Vanneste…Première promesse non tenue de Sarkozy

Hier, lors de sa cérémonie d’investiture, Nicolas Sarkozy a évoqué « l’exigence de respecter la parole donnée ». Il commence mal.

En 1995, Jacques Chirac avait mis près de trois mois avant de trahir ses engagements de campagne. En manquant à sa parole en 24 heures, Nicolas Sarkozy est plus rapide.

Dans la 10ème circonscription du Nord, Christian Vanneste sera candidat aux législatives, investi et soutenu par l’UMP.Il avait pourtant été condamné, en première instance et en appel, pour injures homophobe suite à des propos cités dans la Voix du Nord de 2005 où il déclarait que l’homosexualité était une « menace pour la survie de l’humanité ».

Suite à sa condamnation, Nicolas Sarkozy, alors président de l’UMP, avait promis que Christian Vanneste ne serait « pas réinvesti aux législatives », dans un entretien au Figaro.

Il a donc menti.

Le MJS dénonce cette première promesse non tenue de Nicolas Sarkozy et le soutien de l’UMP à un candidat homophobe.
Pour célébrer la journée mondiale de l’homophobie du 17 mai, investir Christian Vanneste est un symbole particulier et une grave provocation. Cela annonce bien comment l’UMP et le nouveau président considèrent le respect qui est du à chaque citoyen quelque soit son orientation sexuelle.

Pour l’égalité des droits entre tous les citoyens, pour un état et des élus respectueux de tous, aidons Nicolas Sarkozy à ne pas tenir d’autres promesses, envoyons une large majorité de député(e)s socialistes à l’assemblée Nationale !

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.